Montres L'affaire iWatch
Par Benoît Carretier, le 14 juillet 2014

L'affaire iWatch Le point sur les rumeurs

Si Apple n’a jamais communiqué sur l’iWatch, l’arrivée annoncée de la montre connectée pour l’automne 2014 a donné lieu à d’innombrables rumeurs. Inventaire à la Prévert des informations les plus vraisemblables... Ou pas.

Deux modèles d'iWatch différents existeraient. Le premier “sport” : écran rectangulaire de 2,5 pouces et bracelet en caoutchouc. Il serait déjà au poignet du basketteur Kobe Bryant. Le second “design” : classique, doté d'un cadran rond et d'un boîtier en acier inoxydable. Le hockeyeur Dustin Brown et le golfeur Bubba Watson le testeraient actuellement.

Apple aurait déjà passé commande de boîtiers auprès de certains sous-traitants horlogers suisses.

L'iWatch bénéficierait d'un espace de stockage de 8 Go.

L'iWatch possèderait une fonction de saisie de texte vocale. Pratique pour dicter ses SMS.

L'iWatch serait associée à la plateforme HealthKit (santé connectée), présentée par Apple en juin.

L'iWatch embarquerait au moins dix capteurs biométriques, pour mesurer son taux d'oxygène et celui de sucre, la consommation de calories, les cycles du sommeil…

L'iWatch permettrait d'établir un bilan sanguin.

Selon différentes rumeurs, la montre comporterait un accéléromètre, un magnétomètre, un gyroscope, une boussole, un baromètre, un altimètre, une cellule pour calculer la lumière ambiante…

L'iWatch pourrait se recharger sans fil, grâce à l’énergie solaire.

L'iWatch fonctionnerait avec une version légèrement modifiée d'iOS 8, la prochaine version du système d'exploitation pour iPhone et iPad.

L'écran – souple, tactile et incurvé - serait en oled (alias diode électroluminescente organique) et épouserait la forme du poignet.

L'iWatch serait vendue 300 euros, son prix grimperait à 1000 euros pour le modèle “luxe”.

Apple aurait essayé d’acheter à Hublot le Magic Gold, son fameux or inrayable. Mais la firme horlogère aurait refusé.

Parmi la centaine de personnes qui travaillerait sur l'iWatch (certains depuis deux ans), notons l’arrivée récente d’anciens membres de l’équipe de développement du bracelet connecté FuelBandde chez Nike, et surtout celle de Patrick Pruniaux, vice-président et responsable de la clientèle chez TAG Heuer. Il rejoint, à Cupertino, Paul Deneve, ex-directeur général de la maison Yves Saint Laurent et Angela Ahrendts, l’ancienne patronne de Burberry.

Apple entend vendre 3 à 5 millions d'iWatch par mois.

Et enfin, l'iWatch serait disponible en octobre.

Sites du groupe Amaury