X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Bulgari joue au rugby

Bulgari joue au rugby

Par Hervé Borne, le 18 septembre 2015

L’horloger-joaillier italien Bulgari renouvelle son partenariat avec les All Blacks et profite de la Coupe du monde de rugby pour lancer une montre dédiée.

« Sans compter avec les Jeux olympiques, le rugby est le sport qui remporte le plus d’audience derrière le foot et la F1. C’est un sport noble, assez complexe qui séduit une population élitiste », nous confie Jean-Christophe Babin, CEO de Bulgari. Ce décideur est sûr de lui, il sait ce qu’il fait. Une raison suffisante pour se lancer une seconde fois dans l’aventure de la Coupe du monde de Rugby grâce à un partenariat noué avec le mythique (créé en 1905 !) club néo-zélandais des All Blacks. « Nous avons même élargi notre collaboration. Cette fois, aux côtés de notre montre All Blacks, nous proposons également un parfum édité en série limitée pendant toute la durée de la Coupe du monde : “Man in Black All Blacks” », poursuit Jean-Christophe Babin.

 

La montre, elle, est cette année une Octo très spéciale, tatouée et chargée en testostérone ! Animée du mouvement à remontage automatique maison, le Solotempo, son cadran noir à trois aiguilles centrales et date par guichet est gravé du motif Maori inspiré des taouages des joueurs. Le boîter est en acier DLC noir de 41,5 mm de diamètre, assorti au bracelet, et présente une lunette en céramique et un fond saphir gravé « All Blacks 1905 » ainsi que de l’emblème du club, une feuille de fougère. « L’Octo s’est imposée comme un pilier au sein de notre offre horlogère, certains la désignent même comme une future icône. Nous ne pouvions pas choisir un autre modèle pour célébrer les All Blacks. Je suis enchanté du résultat », conclut Jean-Christophe Babin.


Octo All Blacks en acier DLC noir et céramique, mouvement automatique, 7 600 €. Bvlgari.
www.bulgari.com/fr-fr



IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.