X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Quand Suunto devient « lifestyle »

Quand Suunto devient « lifestyle »

Par Hervé Borne , le 04 novembre 2015

Depuis 1936, Suunto excèle dans les montres instruments dédiées aux sports. Aujourd’hui, la marque finlandaise se lance un nouveau challenge, celui de s’imposer dans l’« Art de Vivre » avec un modèle plus civilisé.

Non : Suunto Kailash Copper

Marque : Suunto

Le pitch ? L’idée de Suunto est de passer à autre chose, sans pour autant tourner le dos à son cœur de métier, les montres connectées pour sportifs, domaine dans lequel elle n’a rien à envier à la concurrence. Cette nouvelle Suunto s’adresse donc, non pas aux athlètes purs et durs, mais aux porteurs du gêne 7R. Celui qui vous donne la curiosité, l’esprit d’aventure, qui vous entraîne vers des contrées lointaines. D’où ce nom « Kailash », comme le mont tibétain, entouré de mystère, sacré, qui n'a jamais été gravi et qui par conséquent alimente une soif d’aventure extrême.

Premier regard. Petite déception. Le discours est basé sur l’art de vivre et pourtant la Kailash reste une Suunto comme on les connaît déjà,  écran digital, bracelet silicone et ouverture XXL, 50, 4 mm de diamètre. On aurait pu s’attendre à un modèle plus citadin, raffiné, élégant. Beau détail chic en revanche : la lunette bronze satinée, une finition dite Copper.

Prise en main. C’est ici que vient la bonne surprise. Malgré ses mensurations, la montre est légère -71 grammes à peine- grâce à l’utilisation du titane pour la lunette et de la fibre de verre pour le boîtier réellement ergonomique et étanche à 100 mètres.

Et sur moi ? Petits poignets s’abstenir mais c’est vrai, une fois accoutumé à cette esthétique particulière, on a juste très envie de manipuler les poussoirs afin de découvrir les différentes fonctions de la montre.

Technique. Connectée via l’application Suunto 7R, elle est simple à utiliser et intuitive. Ses différentes fonctions sont liées à la découverte du monde. Un GPS, une mise à jour permanente de l’heure selon le positionnement, une altimètre, un baromètre, une boussole, l’heure du levé et du couché du soleil, le nombre de pas effectués dans la journée, le nombre de pays et de villes visités ou la distance qui vous sépare de votre domicile…

Le plus ? Indéniablement le packaging. Sobre, cylindrique, en aluminium, étanche, il protègera les montres et autres objets précieux des aventuriers des temps modernes.

Le moins ? L’absence des fonctionnalités propres aux sports, au dépassement de soi, que l’on connaît dans toutes les montres Suunto.

Le truc qui tue ? Un verre saphir anti-rayures et anti-reflets, génial.

Où l’acheter et à quel prix ? 900 €. Liste des points de vente sur www.suunto.com

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.