X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
L'America's Cup à l'heure Vuitton

L'America's Cup à l'heure Vuitton

Par Paul Miquel , le 16 juillet 2013

Clin d’œil au format de régate en « match racing » de l’America’s Cup, Louis Vuitton met à l’eau une montre révolutionnaire : la Tambour Twin Chrono. Belle, compliquée, sportive, simple. En un mot, désirable.

Jusqu’au 30 août, les challengers à la 34e America’s Cup s’affronteront lors de la Louis Vuitton Cup sur des catamarans futuristes à aile rigide dans la baie de San Francisco. Le vainqueur remportera alors le droit de défier Oracle Team USA, le defender, en septembre. Voilà pour les faits sportifs. Passons maintenant aux choses sérieuses. Partenaire de l’America’s Cup depuis 30 ans, Louis Vuitton est aussi chronométreur officiel de cette compétition prestigieuse.

À trophée unique, donc, montre unique. Présentée cette année, la Tambour Twin Chrono célèbre l’art du « match racing », ce noble format de course pendant lequel deux voiliers s’affrontent à armes (presque) égales sur un parcours (pré)défini. La singularité de la Twin Chrono ? Il s’agit du premier bi-chronographe monopoussoir à affichage différentiel, une première mondiale dotée d’un cadran en émail grand feu. Pour faire simple, disons que cette montre en or blanc limitée à 30 pièces indique les temps des deux concurrents (compteurs à 7 h et 4 h) et l’écart entre le premier et le second (compteur à midi). Le tout par une simple pression du monopoussoir situé à 7 heures. Évidemment, si on a 57 000 euros à dépenser, on peut aussi l’utiliser pour chronométrer ses enfants qui courent sur la plage... 

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.