X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Des marches et des montres
Festival de Cannes

Des marches et des montres

Par Hervé Borne , le 27 mai 2014

La 67e édition du Festival de Cannes vient de se terminer. Morceaux choisis de montées des marches horlogères.

À Cannes, le plus glamour des rendez-vous cinématographiques vient de s’achever. Le Palais des Festivals perd pour un an son tapis rouge que les stars du moment, d’antan et à venir ont foulé en se prêtant au jeu du photo-call.

Depuis toujours, nous avons pris l’habitude d’admirer les mythiques montées des marches. L’occasion rêvée de voir les stars qui « montent », hommes en smoking, nœud papillon obligatoire, protocole obligé, femmes en robes longues... Un dress-code d’exception qui a depuis plusieurs années été enrichi par des bijoux. Et ce, notamment grâce à Chopard, partenaire officiel du Festival. Un joaillier qui a ouvert les portes de l’événement culturel à la conso.

Nombreux sont ceux d’ailleurs qui ont critiqué ce phénomène, reprochant à la montée des marches de devenir une vitrine de la place Vendôme. Les choses ne devraient pas s’arranger car après les bijoux, ce sont les montres qui débarquent en force sur le tapis rouge. Désormais, les manufactures horlogères se bousculent en bas des marches pour tenter de placer leurs montres aux poignets des acteurs et des personnalités. Mention spéciale pour la maison Montblanc qui s’est fait une fierté cette année d’avoir « habillé » une vingtaine de comédiens, suivie de De Grisogono, Bvlgari, Jaeger-LeCoultre ou encore Chaumet.

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.