X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Mécano du temps

Par Paul Miquel , le 04 novembre 2013

C’est l’expérience dont tous les passionnés de belles mécaniques rêvent : fabriquer sa propre montre, de A à Z. On l’a fait à la manufacture genevoise Frédérique Constant. Bluffant.

Et ça tombe bien, l’authenticité n’est pas ici une...

Et ça tombe bien, l’authenticité n’est pas ici une vue de l’esprit. En 2004, Frédérique Constant vend seulement 500 pièces dites « de manufacture », c’est-à-dire dotées d’un mouvement mécanique entièrement développé et monté en interne. Près de dix ans plus tard, les chiffres se sont envolés. Fin 2013, Frédérique Constant aura produit quasiment 12 000 montres motorisées par ses propres mouvements, soit 10 % de sa production totale encore dominée en volume – précisons-le – par des modèles à quartz. Reste qu’aujourd’hui, Frédérique Constant est clairement LA marque horlogère proposant l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché. On parle ici d’« accessible luxury » : le luxe accessible. Il faut bien avouer que, dans le segment des montres mécaniques à moins de 3 000 euros, cette maison 100 % suisse propose des produits d’une belle finition grâce à la verticalisation technique d’une dizaine de mouvements en interne – dont des calibres à tourbillon. Et rares sont les « petites » marques pouvant concurrencer Frédérique Constant sur ce terrain.


Et ça tombe bien, l’authenticité n’est pas ici une vue de l’esprit. En 2004, Frédérique Constant vend seulement 500 pièces dites « de manufacture », c’est-à-dire dotées d’un mouvement mécanique entièrement développé et monté en interne. Près de dix ans plus tard, les chiffres se sont envolés. Fin 2013, Frédérique Constant aura produit quasiment 12 000 montres motorisées par ses propres mouvements, soit 10 % de sa production totale encore dominée en volume – précisons-le – par des modèles à quartz. Reste qu’aujourd’hui, Frédérique Constant est clairement LA marque horlogère proposant l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché. On parle ici d’« accessible luxury » : le luxe accessible. Il faut bien avouer que, dans le segment des montres mécaniques à moins de 3 000 euros, cette maison 100 % suisse propose des produits d’une belle finition grâce à la verticalisation technique d’une dizaine de mouvements en interne – dont des calibres à tourbillon. Et rares sont les « petites » marques pouvant concurrencer Frédérique Constant sur ce terrain.


Lire l'article : Mécano du temps

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.