X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Les meilleurs préparateurs de moto à Paris

Les meilleurs préparateurs de moto à Paris

Par Eloïse Vincent , le 02 juillet 2014

Quand Sport & Style met les mains dans le cambouis des ateliers des préparateurs de moto parisiens. Sélection des meilleurs, en images.

Aux Etats-Unis, patrie de Harley, Buell et autres bolides tonitruants, le custom est une religion. Il suffit d’ailleurs de se brancher sur une chaîne câblée pour suivre les relookings, souvent extrêmes, de choppers selon les préceptes des stars du genre, Jesse James ou Paul Teutul, père et fils, pour ne citer qu’eux. En France, outre des cahiers des charges techniques bien plus stricts, le style est moins bling, plus élaboré, plus harmonieux. Rider sur un modèle unique, customisé du phare au pot d’échappement, d’accord, mais pas n’importe comment. D’où le succès de certains préparateurs. Liés à une marque ou roulant en indépendants, ces garçons ont la création dans le sang, le sens du style et des idées à la pelle. Notre sélection.

Tonnerre Mécanique
C’est l’histoire de Frédéric et Hugo, deux mordus de motos aux allures plus hipsters que mécanos. Le premier a d’abord bouclé un diplôme en Sup de Co avant de passer, en parallèle de son job de directeur marketing, un CAP de mécanique. Et le second, horticulteur de formation et guitariste à ses heures perdues, passait le temps en réparant des deux-roues venus de tous horizons. Leurs premiers bricolages communs pour des amis lancent leur réputation et, en 2010, les poussent à créer Blitz Motorcycles, un nom en clin d’œil à l’éclair et à l’électricité qui alimente les bougies. Ici, la philosophie tient en deux mots : sur mesure. Transformer un simple modèle en véritable Cafe Racer en changeant tout jusqu’aux boulons (exception faite du réservoir), redonner vie à une antiquité, tout est possible. Aujourd’hui, la réputation de Blitz dépasse largement nos frontières et, en prime, l’atelier commence à se décliner en marque autour de quelques pièces de prêt-à-porter et récemment, une collaboration avec les sacs Bleu de Chauffe.
28 ter rue Guersant, 75017 Paris
www.blitz-motorcycles.com

Les rois de la « tong »
Voici quelques années que le vintage a touché, aussi, le monde de la moto. Mais entre deux vieilles Ducati ou Triumph, la starlette en la matière reste la VanVan de Suzuki. Née dans les années 70, conçues pour rouler nez au vent sur les plages du bout du monde, « la tong », comme la surnomment affectueusement les aficionados en raison de sa ligne et de sa dite utilisation sur le sable, est devenue une icône qui se décline chaque année au travers de véritables collections. Couleurs, selleries et liserés déterminant ainsi les millésimes. Mais cela ne suffisait pas aux vrais amoureux de la belle qui ont déniché, au sous-sol d’un concessionnaire Suzuki parisien, un atelier où relooker les VanVan. Dans la foulée, chacune est même rebaptisée : Choupette 53, Black Japan, Beach Boy… et même Sport & Style –la maison nous ayant fait l’honneur, voici quelque temps, d’en réaliser une à nos couleurs. Changement de pots (c’est aussi une adresse pour dénicher certains modèles en série limitée), ajouts de chrome, passage à la peinture mate, les déclinaisons sont infinies. Rajoutant ainsi à la côte d’amour XL de cette bonne vieille Japonaise.
MFC Suzuki Paris, 22 avenue de la Grande-Armée, 75017 Paris
www.mfcparis.com

La seconde nature
Chez Harley Davidson, il serait presque criminel de sortir de la concession avec une moto non préparée. Le catalogue des accessoires (plusieurs kilos sur la balance) parle même de fitting, comme chez un tailleur. Chez HD, il est possible de tout changer, surélever, rabaisser, étirer. Et bien sûr, si cela ne suffit pas, de s’offrir une petite préparation sur mesure, comme aiment tant les Américains. Et pour cela, direction, entre autres, Absolut Cycles où l’on milite pour la moto unique. Ici, les créations les plus folles paradent : épurées jusqu’à conserver presque seulement le squelette de la moto, logo personnalisé au point de disparaître… Outre Harley (via les concessions ATS), Absolut s’occupe aussi du cas de modèles signés Zero Engineering ou Kansas Motorcycles Works.
Absolut Cycles, 12, rue des Boulets, 75011 Paris
www.absolutcycles.com

Sur (et sous) le pont
Installer un atelier de mécanique dans une cave d’égoutier (qu’on ne repère qu’aux engins garés devant une micro-carte de visite, aucun autre signe distinctif n’étant apparent), sur les berges de la Seine n’est pas une idée commune. C’est pourtant celle qu’ont eue Tom et Etienne, deux amoureux de la bécane hors d’âge. Leur idée : relooker, embellir, mais ne surtout pas transformer en objet de luxe ou de musée leurs créations. Du coup, du Scrambler R80 de BMW à la CB 500 de Honda ou la 50 Monkey de la même maison, chaque restauration parle d’âme, de vécu, de road trips et d’une certaine élégance mâtinée d’authentique.
Leeway Custom Motorcycles, Port de la Concorde, 75008 Paris
facebook.com/leewaymotorcycles

Et même les scooters…
Oui, on vous entend d’ici. Comment osons-nous parler de tels engins dans un sujet consacré aux préparateurs de moto ? Parce que certains motards confient, et pas toujours sous la torture, avoir deux amours… Et que ceux-là, justement, vivent leur coming-out en choisissant des scooters là non plus pas comme les autres. Il en est ainsi des T-Max Yamaha qui, revus et corrigés par la concession Patrick Pons (champion du monde 750 cm3 1979 et vainqueur des 200 miles de Daytona l’année suivante) déboulent habillés aux couleurs du Brésil, Coupe du Monde oblige, avec bulle hypersport, sérigraphies spéciales etc. 
www.patrickpons.com

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.