X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Infiniti Q80, l’inspiration made in London

Infiniti Q80, l’inspiration made in London

Par Guillaume Coche , le 01 octobre 2014

Au cœur du quartier Paddington à Londres, près de Camden Market, The Battleship Building nous ouvre exceptionnellement ses portes. Ce grand bâtiment circulaire, ancien garage de locomotives, accueille le nouveau studio de design de la marque Infiniti. Neuf, aseptisé mais relax.

Des esquisses fixées aux murs, des modèles réduits de Porsche ou de Bugatti posés sur les étagères... Les trente designers se sentent comme à la maison. C’est désormais d’ici que viendra l’inspiration européenne des prochaines voitures Infiniti. Et face aux studios déjà installés de San Diego, Pékin ou Tokyo, il faut s’attendre à une jolie compétition entre équipes de créateurs. Surtout lorsque l’on découvre le prototype du Mondial de l’Auto (à forte inspiration londonienne), le Q80 Inspiration. Cet impressionnant concept marque le grand retour des longues berlines fastback, dont la ligne de toit vient plonger sur l’arrière. Alfonso Albaisa, le directeur du design, préfère parler d’un retour à la voiture « sculpturale et romantique ». « Je ne veux plus parler de carrosserie, mais de silhouette. Il faut changer notre regard sur la voiture. Je souhaite qu’elle redevienne un rêve. Qu’elle soit quelque chose que l’on n’oublie pas. » Et quoi de mieux que Londres, la ville d’Europe la plus cosmopolite, pour nourrir ces rêves en permanence ? « Ici, tous les jours, on croise des Jaguar, Aston Martin, Porsche, BMW, Mercedes... De belles autos remplies de style et de technologie. Et quand on observe toutes ces voitures de luxe au milieu de l’architecture londonienne, on peut se plonger dans le passé tout en se projetant dans le futur. Cette réflexion est plus difficile à Paris par exemple, une ville moins étendue où finalement on se déplace beaucoup à pied. »

Face à la créativité californienne et la montée en puissance de l’automobile en Asie, la vieille Europe n’est donc pas si ringarde. « Mes équipes sont complètement libres. Les rues de Londres regorgent de boutiques tendance, de lieux artistiques, de créateurs de mode ou d’artistes contemporains venus d’univers très différents. Les designers s’en imprègnent dans leur vie quotidienne et je leur demande de me raconter une histoire avec ce qu’ils ressentent. » Dans le bureau « couleurs et matières », les magazines de mode et de cuisine se mêlent aux échantillons de bois, de papier mâché, de tissus indiens ou de crin de poney. En attendant de retrouver ces matériaux originaux dans de futurs projets, d’autres plus traditionnels composent l’habitacle du Q80 Inspiration : de la fibre de carbone, de l’aluminium et du cuir dans une étonnante répartition de quatre sièges enveloppants. La petite famille des fastback premium s'agrandit. Le Q80, qui sera décliné en modèle de série au sommet de la gamme Infiniti, fera à coup sûr de l’ombre aux Porsche Panamera et autres Jaguar XJ, références actuelles du segment.

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.