X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le Porsche Cayenne S E-Hybrid au scanner

Le Porsche Cayenne S E-Hybrid au scanner

Par Julie-Anne Amiard , le 04 novembre 2014

Quand Sport & Style essaie des autos, la rédaction s’engage à respecter le code de la route, ne pas utiliser les véhicules pour des compétitions sportives ni pour le transport de personnes ou de marchandises onéreuses, à acquitter les contraventions et amendes éventuelles liées à ses infractions, et à restituer la voiture à la date convenue dans l’état où elle se trouvait, avec le réservoir plein. Pour le reste, voici nos impressions.

Nom : Porsche

Prénom : Cayenne S E-Hybrid

Options : toutes

Boîte : Tiptronic S 8 vitesses sur base Cayenne S (levier ou palettes au volant)

Vitesse maxi : 243 km/h

Speed : 5,9 secondes pour passer de 0 à 100 km/h

Sous le capot : moteur 419 ch – V6 biturbo 3,6 l

Couleur : blanc Porsche (comprenez subtilement et légèrement nacré)

Consommation : 3,4 l/100 km (en mixte et sur papier)

Consommation électrique : 20,8 kWh/100 km en mixte

Émission de CO2 : 79 g/km

À quoi ça ressemble ? Un SUV haut de gamme, large, imposant, subtil, charismatique et d’une élégance rare.

Qui le regarde ? Tout le monde et moi surtout, inlassablement.

De quoi j’ai l’air dedans ? D’un gant ! Le rapport ? Le Cayenne S E-Hybrid et moi-même, nous nous allons réciproquement comme une paire de gants.

Trajet : la campagne champenoise en long, en large et en travers. Reims, Épernay, Aÿ, Tinqueux, toutes les petites routes possibles et imaginables.

Météo : ciel d’automne. En un mot ? Nuageux.

Sensations au volant : silencieux, souple, docile et arrangeant. Un vrai fantasme pour résumer rapidement. Les kilomètres s’enchaînent sans le moindre effort de conduite, il s’adapte à toutes les trajectoires, lignes droites ou sinueuses.

After taste : on est déjà arrivé ?

À l’extérieur : depuis 2002, le Cayenne voit ses lignes évoluer et s’adapter. La deuxième génération, version S E-Hybrid, affiche des feux arrière plus plats, plus structurés et plus dynamiques. Ses lignes donnent une impression générale plus large et plus musclée. La silhouette est fluide, cohérente, les optiques se fondent harmonieusement. Les mensurations ? 4 855 x 2 165 x 1 705 mm.

À l’intérieur : une version total cuir noir, le rêve. Un parfum propre aux intérieurs Porsche pour un sentiment de bien-être euphorisant. Toit panoramique. Caméras vision 360 °. Écran tactile. Sièges chauffants. Pack Mémoire Confort (14 réglages). Volant réglable en hauteur et en profondeur. Enceintes Bose. Coffre de 580 l ou 1 690 l sièges arrière rabattus, toutes les aides et assistances possibles... Bref, on pourrait y passer la nuit.

Le plus : s’il ne faut en choisir qu’un, l’indéniable confort de conduite et l’accélération Porsche si caractéristique et totalement addictive. Un autre ? Disponible à partir de décembre, à l’approche de Noël. À bon entendeur...

Le moins : l’autonomie en mode électrique qui n’est pas révolutionnaire et l’écran tactile, un brin désuet à l’heure où les consoles tactiles centrales s’agrandissent toujours plus.

Le détail qui a son importance : silencieuse en 100 % électrique bien sûr, elle l’est aussi quand le moteur prend le relais, sans pour autant empêcher les chevaux de s’exprimer aux accélérations. Vrrrrrmmm et mmmm...

Effet public : le Cayenne ne passe pas inaperçu, surtout dans les petits villages de Champagne. Léger, silencieux et majestueux... un ange passe.

Prix (sans les options) : à partir de 84 000 euros.

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.