X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La Porsche Macan S diesel au scanner

La Porsche Macan S diesel au scanner

Par Julie-Anne Amiard , le 20 mai 2015

Quand Sport & Style essaie des autos, la rédaction s’engage à respecter le code de la route, ne pas utiliser les véhicules pour des compétitions sportives ni pour le transport de personnes ou de marchandises onéreuses, à acquitter les contraventions et amendes éventuelles liées à ses infractions, et à restituer la voiture à la date convenue dans l’état où elle se trouvait, avec le réservoir plein. Pour le reste, voici nos impressions.

Nom : Porsche

Prénom : Macan S

Signes particuliers : elle est bleue... Très, très bleue.

Boîte : auto 7 rapports.

Vitesse maxi : 230 km/h sur papier. On ne s’est pas permis de péter le record, rapport à la loi, aux points, etc.

Speed : 6,3 secondes pour passer de 0 à 100 km/h sur papier. Pareil à l’essai pour les raisons citées ci-dessus !

Sous le capot : moteur diesel 6 cylindres en V, 3,0 l, 258 ch.

Couleur : Bleu saphir, métallisé

Consommation : 6,3 l/100 en mixte sur papier, 8,7 l/100 en essai, 10,7 l/100 Paris intramuros

Émission de CO2 : 164 g/km – Norme Euro 6.

À quoi ça ressemble ? Comme toutes les Porsche, elle est unique en son genre. Si elle ne renie pas son ADN Cayenne, elle est globalement plus basse, plus compacte et plus sportive. Vraiment canon, avec des petits airs de grenouille so charming. Sa silhouette musclée impose le respect. Sur le tarmac, la Macan S semble dans les starting-blocks, prête à bondir.

Qui la regarde ? Tout le monde. La couleur saute aux yeux, les lignes séduisent, le bruit convainc. L’écusson Porsche attire les regards. Les enfants tournent autour, les pères aussi...

De quoi j’ai l’air dedans ? D’une journaliste d’investigation en pleine réflexion sur l’importance de la voiture dans le pouvoir d’attraction. En résumé, la Porsche est un atout indéniable de séduction.

Trajet : Vélizy-Vincennes, Vincennes-Paris 17e, Paris 17e-le reste des arrondissements parisiens. Tous sans exception !

Météo : 0°C, ressenti -8°, un vent de dingue.

Sensations au volant : extra. La Macan S est agréable, maniable, en synergie totale avec la route. On la sent agile, sportive et dynamique. Bref, elle procure un plaisir de conduite absolu et un sentiment de maîtrise totale.

After taste : à l’essai, la Macan S se révèle être une super bonne surprise. Compacte, sportive, particulièrement adaptée à la ville, elle trouve naturellement sa place dans le trafic parisien.

À l’extérieur : à l’avant, on retrouve les caractéristiques Porsche revisitées, comme les blocs optiques intégrés dans le capot moteur. Ce dernier, particulièrement large, a des lignes puissantes. Le profil dégage une allure sportive. Basse, légèrement trapue, elle a une silhouette d’athlète et les jantes 21 pouces en rajoutent une touche. De dos, la Macan a des arguments avec des feux arrière effilés mettant l’accent sur la largeur du gabarit. Elle est vraiment canon.

À l’intérieur : pour commencer, ça sent bon ! Avec son intérieur cuir, ses sièges enveloppants et chauffants, on se sent bien (surtout quand la température extérieure avoisine les 0° avec un vent glacial). Bande-son, iPhone en bluetooth, il ne manque plus que la Nespresso embarquée !

Le plus : Difficile de faire son choix parmi, en vrac, l’écusson sur les appuie-têtes, le choix pléthorique d’équipements, la faible consommation du mastodonte, son agilité, sa facilité de conduite... Sans oublier la beauté générale de cet objet précieux. Convaincu ?

Le moins : bon, c’est un peu rabat-joie mais le bleu, bof !

Le détail qui a son importance : ne cherchez pas le bouton Start Engine, y a pas. Ne cherchez pas à rentrer la clé à droite du volant, y a pas. Allez, on vous laisse trouver. Indice : c’est une Porsche !

Prix (sans les options) : 62 000 €.

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.