X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La DS5 au scanner

La DS5 au scanner

Le 03 février 2012

Quand Sport & Style essaie des autos, la rédaction s'engage à suivre le code de la route, à ne pas utiliser les véhicules pour des compétitions sportives ni pour le transport de personnes ou de marchandises onéreuses, à acquitter les contraventions et amendes éventuelles liées à ses infractions, et à restituer la voiture à la date convenue dans l'état où elle se trouvait, avec le réservoir plein. Pour le reste, voici nos impressions.

Nom : CITROËN

Prénom : DS5 HDI 160 Sport Chic

Boite : auto

Couleur : Gris aluminium

Émission CO2 : 158g/km

À quoi elle ressemble ? Un design racé inspiré des lignes d’un beluga et d’un félin.

Qui la regarde ? Ceux qui ont déjà une Citroën, et beaucoup de conducteurs qui en oublient le feu vert, les yeux rivés sur la belle…

De quoi j’ai l’air dedans ? D’un Sébastien Loeb en route pour un dîner de gala.

Trajet : Paris intra-muros.

Météo : pluvieuse.

Sensations au volant : ambiance vaisseau spatial sport avec ses boutons jusqu’au plafond… Il ne manque plus que les ailes pour décoller ! La DS5 impose le respect et les conducteurs ont plutôt tendance à vous laisser passer en priorité.

Avant-goût : cool, la nouvelle DS5 !

After taste : remarquable et remarquée, impossible de passer inaperçu avec. Et pourtant, sur le PV (mea culpa !), l’agent a noté « modèle ignoré »…

À l’intérieur : on aime les pédales en alu brossé façon rallye, l’affichage tête haute digital, le volant sport et confortable avec son grip métallisé, le toit ouvrant individuel, le démarrage automatique sans clé.

À l’extérieur : sa ligne imposante.

Le plus : la tenue de route et l’efficacité de l’ESP, la qualité exceptionnelle du freinage, la répartition du poids et des volumes qui empêche les mauvaises surprises, le confort du siège et de l’appui-tête réglable.

Le moins : la visibilité au niveau du pare-brise arrière, le design pas très cohérent du tableau de bord qui donne l’impression que plusieurs personnes y ont mis leur patte, et un gros point d’interrogation sur la boîte de vitesse à la papa.

Détail qui a son importance : le savoir-faire de Citroën Sport très présent dans la DS5 et qui fait tout le plaisir de la conduite.

Prix (avec toutes les options) : 39 000 €.

www.citroen.fr


 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.