X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Bell & Ross
La moto à réaction

Bell & Ross

Par Paul Miquel , le 01 mars 2014

Dans l’esprit de ses créations horlogères, Bell & Ross a relooké une Harley-Davidson comme un engin aéronautique des 60’s. Un rêve de moto-avion.

La vie d’un designer horloger n’est pas de tout repos. Tous les ans, il lui faut réinventer la roue et trouver de nouvelles inspirations pour imaginer la montre du futur qui collera à l’ADN de la marque qui l’emploie. Et qui, accessoirement, séduira les clients. Ce quotidien-là est celui de Bruno Belamich, directeur artistique et co-fondateur – avec Carlos Rosillo – de Bell & Ross. Bruno Belamich, le « Bell » de la maison horlogère parisienne, sait mieux que quiconque qu’un dessin de montre est le résultat d’une fine alchimie mêlant justesse du design, ambition commerciale et faisabilité technique. Or, chez Bell & Ross, les sources d’inspiration ont souvent été puisées dans l’univers aéronautique. Passion des lignes aérodynamiques et attachement aux codes avant-gardistes de l’aviation civile ont presque toujours été au centre des débats esthétiques. Le succès phénoménal de la BR-01 – cette célèbre montre carrée reprenant les lignes épurées d’un instrument de bord – en est la preuve irréfutable. Et c’est là que ça devient intéressant. Au lieu de chercher de nouvelles sources d’inspiration ici et là, Bruno Belamich a tout simplement décidé de les matérialiser de toutes pièces en créant une « moto-avion » au look résolument racé. Son nom ? La B-Rocket. Sa spécificité ? « C’est un concept-bike au look néo-rétro qui capte l’essentiel des principes de conception de l’aéronautique dans sa silhouette », explique-t-il. « C’est une moto-avion au style singulier dont les lignes d’un extrême aérodynamisme évoquent à la fois les records de vitesse réalisés sur le Grand Lac Salé de Bonneville, les ingénieurs-aventuriers en blouse blanche de l’Utah, les speed-bikes insensés et les pilotes au grand cœur. »

PERFECTION MÉCANIQUE
En 2011, Bell & Ross avait déjà réussi à passer de l’air à la terre en concevant avec Shaw Speed & Custom – le cabinet de conception et customisation de la concession britannique Shaw Harley-Davidson – une moto exclusive : le Nascafe Racer. Bis repetita en 2014 avec la B-Rocket qui a nécessité une année pleine de customisation sur la base d’une Harley-Davidson Softail Blackline FXS de 1 584 cm3. Voués à l’aérodynamisme, tous les détails techniques de la B-Rocket ont été conçus en référence à l’aviation expérimentale des années 60 : turbines en forme de réacteurs, nez conique et fuselé, carénage galbé, aileron caudal modélisé et enjoliveurs pleins. Prototype unique, la B-Rocket n’est pas destinée à être vendue, ni à battre des records de vitesse. Ce concept-bike raconte simplement une histoire, celle d’un horloger contemporain en quête de perfection. « Le plus compliqué dans la réalisation de cette moto fut de réussir à rentrer dans la tête de Bruno (Belamich) pour traduire techniquement ses envies », s’amuse John Shaw, le boss de Shaw Speed & Custom. On attend maintenant avec impatience de découvrir les montres inspirées de la B-Rocket. On en parlera dans le prochain numéro. Promis.

Moto B-Rocket conçue par Bell & Ross et Shaw Speed & Custom, modèle unique. 

 

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.