X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le projet Bloodhound

Le projet Bloodhound

Par Julie-Anne Amiard , le 05 mai 2014

Repousser les limites de
la physique et atteindre les 1 000 miles à l’heure, soit 1 609 km/h. Folie ? Absolument !

À la tête de ce défi, deux hommes : Richard Noble, directeur du projet, ancien détenteur du record de vitesse au sol (1 019 km/h), et Andy Green, pilote, détenteur actuel du record (1 228 km/h). Une sorte de légitimité explicative pour ce super sonic défiant toute notion de bon sens. Les tentatives de record mondial de vitesse terrestre sont prévues pour 2015 et 2016 en Afrique du Sud. Et Rolex dans tout ça ? C’est le partenaire du projet, non seulement en tant que « montre officielle », mais aussi en qualité de spécialiste. Forte de son savoir-faire technique et de son expérience, la marque a d’ailleurs mis au point deux instruments sur mesure qui trouveront place dans le cockpit. « Être associé à Rolex est le gage de disposer du meilleur partenaire au monde en termes de chronométrage, mais aussi bénéficier des meilleurs instruments. Avoir des outils d’une telle fiabilité et d’une telle précision est un atout inestimable pour réussir l’exploit des 1 000 miles à l’heure en toute sécurité », souligne dans une interview Andy Green.

Les chiffres du quatre roues Bloodhound :
14 mètres de long4 mètres de haut
8 tonnes tous pleins faits
3 moteurs : à réacteur, moteur-fusée et moteur à combustion interne
135 000 chevaux
1 690 km/h visés, soit 1,4 fois la vitesse du son

 

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.