X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Infiniti s’habille de cuir Poltrona Frau

Infiniti s’habille de cuir Poltrona Frau

Par Guillaume Coche , le 07 mai 2014

L’ange et le démon. Le bien et le mal. C’est cette dualité qu’ont retenu les designers de Poltrona Frau et d’Infiniti pour célébrer leur première collaboration. Ou comment le spécialiste italien du mobilier en cuir a réaménagé l’habitacle de deux modèles du constructeur premium japonais Infiniti.

Habituellement, des ateliers de Poltrona Frau (à Tolentino, à l’est de l’Italie) sortent des fauteuils design et de confortables canapés enveloppés de cuir, dont le plus célèbre est le Vanity Fair. Cette fois, les ouvriers du spécialiste italien ont apporté tout leur savoir-faire à une berline et un SUV. Avec une certaine conception du paradis et de l’enfer... sur 4 roues.

L’innocente berline
Immaculée, la berline Q50 et sa motorisation hybride, donc vertueuse, représente le bien. La carrosserie est d’origine. En revanche, son habitacle est entièrement recouvert d’un cuir grené blanc éclatant, des bas de portes jusqu’au ciel de toit. À hauteur des yeux, quelques pièces couleur “lave” (bleu clair) viennent casser harmonieusement cette ambiance très lumineuse. Enveloppé dans ces confortables sièges, on se sent apaisé, prêt à rouler en parfaite sérénité avec, entre les mains, le volant lui aussi gainé de cuir. Une qualité de finition précise et remarquable. À l’extérieur, le styliste italien a subtilement habillé les coques de rétroviseur d’une élégante pièce de cuir blanc, hélas non traité pour résister à l’eau. 

Le démoniaque SUV 
Le SUV QX70 oppose une vision plus agressive et féroce de la conduite. Dans l’habitacle, les parties en plastique laissent place à un épais cuir noir salomon – le même utilisé pour recouvrir les imposants canapés Chester. Le cuir, plus dur et plus résistant, vient de taureaux allemands. Quelques bandes de peau couleur cassis (rouge mûre) renforcent l’idée inquiétante de l’enfer qui doit régner à bord. Mais l’ensemble donne envie d’en découdre avec la bête alors que ce parfum de cuir sauvage vous monte à la tête. D’ailleurs, les barres de toit gainées d’un cuir rubis évoquent subtilement deux cornes dressées vers l’ennemi. Le savoir-faire de la maison italienne pousse le soin du détail jusque dans les ornements bordés dans les sièges : une auréole posée sur des ailes d’ange pour la Q50, des cornes entourées de flammes vives pour le QX70. Effet visuel garanti.

Savoir-faire Poltrona Frau
Dans les ateliers de Poltrona Frau, chaque peau de bête tannée subit 21 opérations de vérification et tests de résistance (chaleur, humidité, feu, lumière...). Les pièces de cuir sont soigneusement choisies, découpées puis cousues à la main, avant être posées sur les sièges ou collées sur les panneaux de portes. Cette excellence a nécessité plus de 500 heures de travail par véhicule. Une collaboration qui ne doit rien au hasard. La signature Poltrona Frau est très réputée dans l’univers automobile. L’entreprise italienne a eu pour premier – et encore aujourd’hui – principal client... Ferrari. Le cuir qui habille les GT au cheval cabré est en effet siglé Poltrona Frau depuis 1986. Pour leurs séries spéciales, d’autres constructeurs ont confié leurs habitacles au spécialiste de l’habillage de cuir : Land Rover, Jaguar ou Maserati. Pour les responsables d’Infiniti, cette étape chez ce spécialiste du luxe paraissait donc incontournable. « Nos deux voitures possèdent déjà une personnalité affirmée. Avec ce projet partagé, nous les rendons plus impressionnantes, plus provocatrices. Ce travail en commun vient renforcer notre style entre tradition et innovation. »

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.