X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
La Coccinelle Couture au scanner

La Coccinelle Couture au scanner

Par Julie-Anne Amiard , le 31 mai 2014

Quand Sport & Style essaie des autos, la rédaction s’engage à respecter le code de la route, ne pas utiliser les véhicules pour des compétitions sportives ni pour le transport de personnes ou de marchandises onéreuses, à acquitter les contraventions et amendes éventuelles liées à ses infractions, et à restituer la voiture à la date convenue dans l’état où elle se trouvait, avec le réservoir plein. Pour le reste, voici nos impressions.

Nom : Volkswagen

Prénom : Coccinelle

Options : version Couture - L’Exclusive. Cabriolet.

Boîte : manuelle, 5 rapports

Vitesse maxi : 180 km/h

Speed : 11,5 secondes pour passer de 0 à 100 km/h

Sous le capot : moteur 1.6 TDI 105 ch

Couleur : noir intense à l’extérieur, intérieur cuir noir Nappa matelassé.

Consommation : 4,5 l/100

Émission de CO2 : 119 g/km

À quoi ça ressemble ? La bouille craquante de la Coccinelle, avec en plus un intérieur en cuir doux au toucher, agréablement odorant et matelassé, non sans rappeler le sac 2.55 de Chanel.

Qui la regarde ? Tout le monde, et avec le sourire.

De quoi j’ai l’air dedans ? D’une Parisienne heureuse.

Trajet : Le 7e arrondissement.

Météo : ensoleillée.

Sensations au volant : basse, large et stable. On se sent en totale maîtrise. Souple, agile, elle est cohérente avec ses 105 ch pour ses 1 370 kg. On aime le toit qui se décapote même en roulant (moins de 50 km).

After taste : fidèle à l’idée qu’on se fait d’elle. Confortable. Elle est un poil plus large qu’une citadine lambda, mais on s’y habitue vite.

À l’extérieur : sobre et élégante, elle reprend les rondeurs du modèle d’origine tout en les adoucissant. On retrouve aussi l’esprit et les lignes de la Porsche 911 – Ferdinand Porsche est à l’origine de la toute première Coccinelle. Les jantes « Twister » en alliage ajoute une touche chic. De façon générale : allure urbaine et fashion.

À l’intérieur : sellerie en cuir, surpiqûres sur le volant, le frein à main et le pommeau de vitesse, sièges chauffants, système Keyless Access.

Le plus : la qualité du cuir Nappa pour la sellerie et la beauté des surpiqûres. La version Couture-L’Exclusive porte bien son nom.

Le moins : l’espace à l’arrière. Un peu serré en hauteur comme en profondeur pour les jambes des adultes. Une quatre places.

Le détail qui a son importance : la citadine est dotée de tous les accessoires appréciables : Keyless Access, rétroviseurs rabattables électriquement, climatisation automatique bi-zone, radionavigation avec écran tactile, Bluetooth, aide au stationnement... des petits détails agréables en ville.

Effet public : pour les nostalgiques de la Coccinelle d’origine et les adeptes des nouvelles technologies. Le passé revisité, mis au goût du jour.

Prix (sans les options) : 28 420 €

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.