X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Les champions : grandeur et décadence

Par Sidonie Sigrist , le 21 juillet 2014

Evander Holyfield, Arantxa Sanchez, George Best… Ils ont connu la gloire, les millions sur le ring, le court ou la pelouse. Et puis ils ont presque tout perdu pour avoir trop flambé ou mal investi. Retour en images sur ces champions qui ont perdu des millions.

Basketball

Basketball

Dennis Rodman a régné sur la NBA tant par son jeu que par ses excentricités. Et puis il a flambé, en nuits arrosées, investissements douteux, il est même allé jusqu’à distribuer des liasses de billets. Aujourd’hui, sa troisième femme lui réclame presque un million de dollars de pension impayée qu’il ne peut honorer. Et comme d’autres retraités de la NBA fauchés, il est allé monnayer son aura et son habileté du panier au Canada ou en Finlande.

Football

Football

George Best, Ballon d’or en 1968, il était le beau et grand joueur du foot anglais où il dribblait pour l’équipe de Manchester. Il était tout aussi célèbre hors du terrain pour ses frasques en tout genre, virées alcoolisées et paris à perte aux casinos. « J'ai dépensé 90% de mon argent dans l'alcool, les filles et les voitures de sport - le reste, je l'ai gaspillé ». Et pour cause. Contraint de vendre jusqu'à ses trophées pour se remettre à flots financiers dans les années 1990, il subit une greffe de foie en 2002 mais tire sa révérence en 2005 après une infection pulmonaire.

Athlétisme

Athlétisme

Triple médaillée d’or aux J.O. de Sydney, la sprinteuse américaine Marion Jones valait de l’or sur piste à la fin des années 1990. Eclaboussée par le scandale Balco qui éclate aux États-Unis en 2003, du nom du laboratoire suspecté d’avoir fourni des produits dopants, la championne déchante rapidement. Ses sponsors la lâchent, sa carrière s’est ralentie et les frais judiciaires se sont multipliés. Elle clame aujourd’hui être sur la paille, mais certains la suspectent de ne simplement pas vouloir honorer ses dettes. 

Tennis

Tennis

L’ex-numéro 1 mondial du court, Arantxa Sanchez, a bousculé le monde de la raquette et des médias en déclarant, dans une autobiographie publiée en 2012, avoir été spoliée par ses parents. Ces derniers contestent, évidemment. Sans être sans le sou, Arantxa Sanchez aurait donc quelques dettes vis-à-vis du trésor espagnol.

Tennis

Tennis

C’est l’histoire d’une autre tenniswoman qui a chuté en fond de court. La Suisse Patty Schnyder avait amassé une belle fortune lors de sa carrière pro, longue de seize ans. En 2012, un an après sa retraite, elle est dans le radar du trésor suisse, criblée de dettes mais introuvable. Elle, comme son mari de l’époque, ont filé en suisse, sans payer la note fiscale. Ses biens ont été vendus aux enchères et sa maison vidée.

Football

Football

José Touré alias le « Brésilien » est la star du ballon français des années 80 et devient même le mieux payé du championnat en signant à Monaco en 1988. Puis, alcool, prison, et un mauvais gestionnaire de fortune provoquent sa ruine. Il remonte peu à peu la pente et devient consultant pour Canal + puis France Télévisions. Résurrection.

Football

Football

L’ex-international anglais, star des années 90, Paul Gascoigne, était connu pour ses excès en tout genre. Ses péchés pas très mignons - drogue et alcool donc - l’ont conduit à la faillite, financière et médicale. En 2013, il s’est ainsi retrouvé en soins intensifs, après un énième cure de désintoxication. Les joueurs de l’équipe d’Angleterre ont proposé une aide financière pour leur ainé du gazon, tout comme le tabloïd The Sun qui a lancé un gigantesque pot commun pour leur "Gazza" national. 

Cyclisme

Cyclisme

Le cycliste américain Floyd Landis avait la cote lorsqu’il remporte le Tour de France en 2006. Et puis les rumeurs de dopage, la perte de son trophée, les démentis, les frais de justice faramineux pour des procès se multiplient. Déchu et ruiné, il crache finalement le vilain morceau dans une interview confession au Wall Street Journal en 2010 où il avoue les seringues et autres stimulants, emportant avec lui quelques-uns de ses collègues de guidon, dont Lance Amstrong.  

Basketball

Basketball

Il était le lieutenant de Michael Jordan, star de Bulls des 1990, Scottie Pippen s’était fait une coquette fortune dans l’ombre de Magic Jordan. Puis, il claque des millions mais en investit surtout une partie de sa fortune estimée alors à quelque 120 millions de dollars, à perte. Pour se refaire une santé financière, il a remis son jersey pour disputer des matchs avec l’équipe finlandaise, à 41 ans donc. 

Boxe

Boxe

Evander Holyfield est la fameuse oreille mordillée de Mike Tyson mais surtout le champion du monde unifié des poids lourds-légers puis des poids lourds, une légende d’élégance du ring. Mais il n’y a plus que l’ombre de ses 250 millions de dollars accumulés lors de sa carrière. En cause ? Des investissements malheureux et des divorces coûteux. Pour honorer ses dettes, tous ses biens, même ses titres ont été vendus aux enchères. Il a même participé à une télé-réalité américaine en 2014, Celebrity Big Brother, dont il a été le premier éliminé. 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.