People

Les champions : grandeur et décadence

Les champions : grandeur et décadence
© Gabe Ginsberg / FilmMagic / Getty Images Par Sidonie Sigrist, le 21 juillet 2014

Evander Holyfield, Arantxa Sanchez, George Best… Ils ont connu la gloire, les millions sur le ring, le court ou la pelouse. Et puis ils ont presque tout perdu pour avoir trop flambé ou mal investi. Retour en images sur ces champions qui ont perdu des millions.

Basketball

Dennis Rodman a régné sur la NBA tant par son jeu que par ses excentricités. Et puis il a flambé, en nuits arrosées, investissements douteux, il est même allé jusqu’à distribuer des liasses de billets. Aujourd’hui, sa troisième femme lui réclame presque un million de dollars de pension impayée qu’il ne peut honorer. Et comme d’autres retraités de la NBA fauchés, il est allé monnayer son aura et son habileté du panier au Canada ou en Finlande.

Lire le magazine en ligne
Suivez Sport&Style