X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Les poulains de Jay-Z

Les poulains de Jay-Z

Par Sidonie Sigrist, le 19 novembre 2014

En février 2013, le rappeur Jay-Z créait Roc Nation Sports, division sportive de son label de musique Roc Nation. Depuis, il a signé douze contrats avec des athlètes, prometteurs ou confirmés. Présentation en images.

Avant de fonder Roc Nation Sports, Jay-Z, passionné de sport, détenait un faible pourcentage (0,067 % précisément) des Brooklyn Nets, une équipe de basket-ball de New York. Puis il a vendu ses parts lorsqu’il a fondé son écurie sportive. Le but ? Représenter des athlètes et négocier leurs contrats à la fois sportifs et marketing. Si Jay-Z a un nom, une femme célèbre et des invitations VIP aux concerts de ses illustres copains pour appâter les sportifs, il a surtout su s’entourer d’experts du terrain et d’agents qualifiés pour approcher les équipes et leurs protégés.
 

Il a ainsi surpris le monde du baseball lorsqu’il a signé Robinson Canó, star des Yankees, et que ses agents ont richement négocié son départ de New York pour Seattle. Jay-Z a de nouveau tapé fort en collaborant avec Kevin Durant, l’un des basketteurs les plus bankable du moment, ou en négociant pour Rusney Castillo, joueur de baseball cubain, un contrat avec les Red Sox à hauteur de 72,5 millions de dollars pour six ans. Roc Nation Sports, la petite écurie devenue grande : la preuve par douze.

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.