X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Dans les palmes de Guillaume Néry

Dans les palmes de Guillaume Néry

Par Laurence Gounel , le 09 juillet 2015

C’est chez lui, à Nice, que Guillaume Néry s’entraînera tout l’été pour battre son record de plongée en apnée. On en profite pour récupérer illico ses bons plans.

Avec deux titres mondiaux et quatre records du monde d’apnée en poids constant (sans assistance), Guillaume Néry, qui descend aujourd’hui à 125 mètres, affrontera en septembre à Chypre celui qui lui a damé le pion avec un record à 128 mètres de profondeur. En attendant, c’est entre le port de Nice et la rade de Villefranche que ce sportif promène son physique de beau gosse. En évitant soigneusement la promenade des Anglais et le cours Saleya. Trop touristiques, on s’en doute.

Une adresse pour s’initier
« Là où j’ai commencé – certainement le premier club d’apnée de France et du monde – et dont j’ai repris la présidence pendant sept ans, après le décès de mon mentor, Loïc Leferme. Même si je n’ai plus le temps de m’en occuper, c’est là que je m’entraîne. Notre force ? L’apprentissage en mer, été comme hiver. On a la chance d’être très protégés dans la rade de Villefranche. Entre le cap de Nice et le cap Ferrat, les conditions sont calmes et à trois minutes du port, on a 150 mètres de profondeur. »
www.cipapnea.fr

Un spot d’apnée bien gardé
« La Pointe de la Cuisse, dans la rade de Villefranche, côté Saint-Jean-Cap-Ferrat. Il y a, tout près des rochers, un tombant qui pousse jusqu’à 30 ou 35 mètres de profondeur. C’est impressionnant, même pour un débutant. Les aguerris y taquinent le mérou. »

Une plage secrète
« Il faut se garer au parking de la plage de Passable, emprunter le sentier du littoral qui fait le tour du cap Ferrat et marcher pendant quinze bonnes minutes. Au bout, une petite anse de galets bien planquée, avec une eau claire et une ambiance Robinson. Je ne m’en lasse pas jusqu’au coucher du soleil, en regardant le cap de Nice juste en face. »

Un refuge dans l’arrière-pays
« C’est le village le plus haut et le plus reculé des Alpes-Maritimes : Saint-Dalmas-le-Selvage. Quand j’ai beaucoup plongé, que j’ai besoin de prendre l’air, je me pose dans ce village complètement préservé à 1h45 de Nice. Même en hiver, l’ambiance est à l’opposé de ses voisines, Auron et Isola. C’est “l’anti-
station”. On se baigne dans la rivière gelée et on dîne comme un roi à l’auberge de l’Étoile. »
Maison de l’Étoile, 04 93 02 41 08

La course idéale
« Je n’aime pas courir sur le bitume, donc je monte sur les contreforts du mont Chauve, à dix minutes de Nice. La vue sur la ville y est extraordinaire, et le sentier est en fait le début du GR5, le plus grand d’Europe qui traverse le Jura, la Suisse, l’Italie... »

Une virée entre potes
« On réserve la Via Ferrata de Peille. Inconnue des touristes mais incontournable des locaux. Elle est spectaculaire, avec une vue sur le relief des rocheux et, au loin, sur tout le cap d’Antibes. Elle est sportive aussi, avec de vrais passages dans le vide. On termine la journée au bar du Club Nautique de Nice, avec coucher de soleil sur la Baie des Anges d’un côté et phare du port de l’autre. »
www.peille.free.fr, Le Port Nautique, 20 quai Lunel, Nice

Dormir à tous les prix
« Petit budget ? On booke une chambre à la Villa Bougainville, le nouveau boutique-hôtel en plein centre-ville, à la déco arty héritée des “folies exotiques”. »
À partir de 120 € la chambre double, www.villa-bougainville.fr

« Pour le grand jeu, on ose le cliché sublime du grand hôtel au milieu des bougainvilliers, à flanc de mer avec une chambre au-dessus de la piscine. Efficace. »
À partir de 220 € la chambre double, www.royal-riviera.com

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.