X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles : « Nous allons défier Tuiga »

Prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles : « Nous allons défier Tuiga »

Par Servane Dorleans , le 30 septembre 2015

Grand habitué des Voiles de Saint-Tropez, le prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles est le propriétaire du Wally 77 Genie of the Lamp qui participe actuellement à la régate et y célèbre son vingtième anniversaire. Rencontre.

D’où vient votre passion pour la voile ?
Je suis né à Saint-Raphaël. Ma passion pour la voile remonte à l’enfance. J’ai navigué sur des petits dériveurs avant d’abandonner la voile pour le windsurf. Les études et le travail m’ont ensuite éloigné du milieu où je suis revenu il y a une quinzaine d’années, quand j’ai acheté un Smeralda 888.

Qu’est-ce qui vous a poussé à acquérir un deuxième bateau ?
J’ai rencontré Luca Bassani, le fondateur de Wally, en 2007. Il m’a parlé de Genie, qui était amarré à Porto Cervo. J’ai eu tout de suite un coup de cœur pour ce bateau simple et épuré, qui s’adapte aussi bien à la croisière en famille qu’à la régate ou à la navigation à la journée.

Combien de personnes sont nécessaires pour manœuvrer un tel bateau en mode régate ?
Nous sommes quinze à bord, avec une cellule arrière composée d’un tacticien, d’un régleur de grand-voile, d’un régleur de génois et du barreur. La règle chez les Wally, c’est que le propriétaire soit également le barreur. Le reste de l’équipage est réparti à l’avant. Genie est un bateau léger, on a besoin de poids au rappel. Quinze personnes, ce n’est pas énorme. J’ai également la possibilité d’inviter quelques amis à bord pendant les régates.

Genie of the Lamp fête ses 20 ans à Saint-Tropez. Avez-vous prévu quelque chose de particulier ?
Genie a régaté pour la première fois à Saint-Tropez il y a 20 ans. C’est un bel endroit pour fêter son anniversaire. Nous avons prévu de défier Tuiga, le vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco, en s’inspirant de l’esprit de la Nioulargue. Au-delà du défi amical sur l’eau, nous avons décidé d’associer une cause humanitaire autour de la faim dans le monde. Si la météo le permet, nous partirons du Portalet avant d’aller virer la bouée de la Nioulargue et de nous retrouver au Club 55. La journée de vendredi sera quant à elle dédiée à Genie dans la classe Wally.

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.