X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Leçon de nutrition par Jérémy Stravius

Leçon de nutrition par Jérémy Stravius

Par Lou van Noort , le 05 novembre 2015

Jérémy Stravius, que l’on retrouvera au meeting de Dubaï le samedi 7 novembre, nous parle de ses entraînements quotidiens et de l’importance de la nutrition dans sa course à la performance.

« Quand j’ai intégré le pôle espoir d’Amiens en 2007, une attention particulière était donnée à la durée et au kilométrage des séances, mais le domaine de la nutrition sportive n’était pas du tout présent dans nos têtes, ni dans celles des entraîneurs » confie Jérémy Stravius. Depuis, la question de la nutrition est devenue centrale dans le monde du sport de haut niveau, un élément déterminant de la performance. Devenu professionnel après son titre de champion du monde du 100 m dos en 2011 à Shanghai, Jérémy Stravius y porte maintenant une attention particulière.

Sa journée type 
Début de l’entraînement à 6h45 dans le bassin du Amiens Métropole Natation. Il parcourt 7 ou 8 kilomètres puis se repose quelques heures avant de repartir pour deux heures. Ajoutez à ça une heure et demie de musculation et tout un protocole de récupération qui comprend bains froids, bains chauds et massages.

Nutrition : les essentiels
Avec 22 heures d’entraînement et à peu près 77 kilomètres nagés par semaine, l’hydratation est primordiale car une perte de 2 % de son poids en eau entraîne une baisse de performance de 20 %. Avec un tel volume d’entraînement, les boissons de l’effort sont plus efficaces que l’eau. « Plus aucun de mes concurrents sur le circuit mondial ne boit de l’eau pure, tout le monde utilise des compléments » confirme Jérémy Stravius. L’Hydrixir Antioxydant de la marque Overstim.s est le produit indispensable selon lui. Il le dissout dans ses gourdes à l’entraînement et en compétition. Le plus ? Il contient les doses de glucides et minéraux nécessaires pendant et après l’effort. Selon les différents moments de la saison, les besoins ne sont pas les mêmes. « Trois semaines avant les compétitions importantes, on entre dans un nouveau cycle de musculation. Je dois prendre du muscle et, dans le même temps, atteindre mon poids de forme en perdant deux ou trois kilos. C’est la période d’affutage. » Une période où, en plus des glucides et des minéraux, il faut un apport supplémentaire en protéines pour concrétiser le travail fait en musculation. Jérémy Stravius utilise alors des produits spécifiques de la gamme Affutage, enrichis en protéines, qu’il est important de doser correctement pour qu’ils soient efficaces.

La récupération, le bon moment
« Avec parfois quatre heures seulement entre deux entraînements, il est vraiment important pour nous de récupérer le plus vite possible de façon à être à fond dès le début de la deuxième séance. » Les trente minutes qui suivent la fin de l’exercice sont capitales dans le processus de récupération. Elles correspondent à la fenêtre métabolique, le moment où le corps est le plus apte à récupérer. C’est à ce moment-là qu’il est important de respecter les apports nécessaires en glucides, protéines et minéraux. « Ces trente minutes correspondent à peu près au moment dédié aux étirements. C’est très facile, il suffit d’avoir préparé un shaker et de le boire pendant la séance de stretching. » Des réflexes qui sont devenus un véritable rituel auquel le nageur ne déroge jamais. Selon Jérémy, plus de craintes à avoir au sujet de ces produits de l’effort qui font maintenant partie intégrante du paysage du sport de haut niveau.

Produits énergétiques Overstim.s disponibles en ligne
Existe en gammes bio et sans gluten
www.overstims.com

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.