X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
« Be courageous », l’hymne à Kobe Bryant

« Be courageous », l’hymne à Kobe Bryant

Par Lou van Noort , le 22 janvier 2016

Le pianiste de jazz américain Robert Glasper rend hommage au géant des Los Angeles Lakers qui joue actuellement sa vingtième et dernière saison en NBA, avec un morceau inédit. La mélodie « Be courageous » suit le fil de la carrière colossale du Black Mamba, de ses points les plus brillants à sa retraite, en passant par ses graves blessures.

« Cher basket, tu as donné un rêve aux couleurs des Lakers à un enfant de 6 ans, je t’aimerai toujours pour cela, mais je ne peux plus t’aimer aussi obsessivement encore longtemps. (…) Mon cœur peut accepter les critiques, mon esprit peut gérer les efforts, mais mon corps sait qu’il est temps de dire au revoir. » Dans une lettre ouverte intitulée « Dear Basketball » et publiée sur le site The Players Tribune, Kobe Bryant annonçait le 29 novembre 2015 qu’il prendrait sa retraite à la fin de la saison 2015-2016 de NBA. La triste annonce du troisième meilleur marqueur de l’histoire du basketball a ému les fans du monde entier, dont l’artiste compositeur Robert Glasper, qui a tenu à saluer la carrière de Kobe Bryant dans un morceau inédit : « Be courageous ». Avec déjà deux Grammy Award à son actif - le Grammy Award du meilleur album R’n’b en 2012 et le Grammy Award de la meilleure prestation vocale R’n’b traditionnel en 2014 -, le pianiste de jazz est un des meilleurs dans son domaine. Il a composé une mélodie nostalgique qui nous aidera à digérer les imminents adieux du quintuple champion de NBA. 

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.