X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

L’album photo de la Coupe du monde

Par Sidonie Sigrist , le 12 juin 2014

Le but contesté de Geof Hurst en 1966, le triple sacre de Pelé, le « match du siècle » Allemagne-Italie en 1970... Retour sur les moments qui ont fait la légende du Mondial.

24 juin 1958. Demi-finale France-Brésil et naissance d’un...

24 juin 1958. Demi-finale France-Brésil et naissance d’un roi

L’équipe de France parvient pour la première fois en demi-finale de la Coupe du monde qui se déroule cette année-là en Suède. Cinq millions de téléspectateurs français suivent leurs joueurs derrière leur poste de télévision. Une première. Ce jour-là, un jeune brésilien de 17 ans, prénommé Pelé, marque à trois reprises. Valdir Pereira, alias Didi, est l’autre maître brésilien de la pelouse. Il sera d’ailleurs auréolé du titre de meilleur joueur de la compétition. L’équipe tricolore se maintient tant bien que mal, handicapée par la fracture du péroné du capitaine Robert Jonquet qui reste malgré tout sur la pelouse. Les remplacements pour blessure n’étaient alors pas autorisés. Just Fontaine égalise à la 9e minute, Roger Piantoni sauve l’honneur avec un second but français. La France s’incline finalement 5 buts à 2 et termine la compétition à la troisième place, après avoir battu l’Allemagne. Just Fontaine est couronné meilleur buteur de la Coupe avec ses treize buts marqués lors de la compétition, un record encore inégalé. Quant au Brésil et ses joueurs superstars, ils sont sacrés champions du monde quelques jours plus tard.


24 juin 1958. Demi-finale France-Brésil et naissance d’un roi

L’équipe de France parvient pour la première fois en demi-finale de la Coupe du monde qui se déroule cette année-là en Suède. Cinq millions de téléspectateurs français suivent leurs joueurs derrière leur poste de télévision. Une première. Ce jour-là, un jeune brésilien de 17 ans, prénommé Pelé, marque à trois reprises. Valdir Pereira, alias Didi, est l’autre maître brésilien de la pelouse. Il sera d’ailleurs auréolé du titre de meilleur joueur de la compétition. L’équipe tricolore se maintient tant bien que mal, handicapée par la fracture du péroné du capitaine Robert Jonquet qui reste malgré tout sur la pelouse. Les remplacements pour blessure n’étaient alors pas autorisés. Just Fontaine égalise à la 9e minute, Roger Piantoni sauve l’honneur avec un second but français. La France s’incline finalement 5 buts à 2 et termine la compétition à la troisième place, après avoir battu l’Allemagne. Just Fontaine est couronné meilleur buteur de la Coupe avec ses treize buts marqués lors de la compétition, un record encore inégalé. Quant au Brésil et ses joueurs superstars, ils sont sacrés champions du monde quelques jours plus tard.


lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.