X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Rétrospective : le Mondial des controverses

Par Sidonie Sigrist , le 19 juin 2014

L’arbitrage du cheikh koweïtien ou le pacte de la honte entre l’Allemagne et l’Autriche en 1982, le but mortel d’Andrés Escobar en 1994... Retour sur les polémiques qui ont marqué l’histoire du Mondial.

19 juin 1938. Les maillots noirs lors du France-Italie	La Coupe du monde se...

19 juin 1938. Les maillots noirs lors du France-Italie

La Coupe du monde se déroule cette année-là en France dans un climat international tendu : l’Europe comme le monde s’apprêtent à basculer dans un conflit qui marquera l’histoire contemporaine du sceau de sa tragédie. Et la pelouse n’est pas à l’abri des tensions politiques qui divisent l’Europe. Lors des quarts de finale, la France rencontre l’Italie. Les joueurs de la Squadra arborent ce soir-là un maillot noir, à l’image des chemises brunes de Benito Mussolini. Lorsque l’orchestre entame l’hymne italien, les joueurs de la Squadra lèvent le bras dans un salut fasciste. Les supporteurs du stade de Colombes sifflent et envoient quelques projectiles en direction des cages italiennes. L’Italie bat finalement la France et la Squadra remporte quelques jours plus tard son deuxième sacre mondial. 


19 juin 1938. Les maillots noirs lors du France-Italie

La Coupe du monde se déroule cette année-là en France dans un climat international tendu : l’Europe comme le monde s’apprêtent à basculer dans un conflit qui marquera l’histoire contemporaine du sceau de sa tragédie. Et la pelouse n’est pas à l’abri des tensions politiques qui divisent l’Europe. Lors des quarts de finale, la France rencontre l’Italie. Les joueurs de la Squadra arborent ce soir-là un maillot noir, à l’image des chemises brunes de Benito Mussolini. Lorsque l’orchestre entame l’hymne italien, les joueurs de la Squadra lèvent le bras dans un salut fasciste. Les supporteurs du stade de Colombes sifflent et envoient quelques projectiles en direction des cages italiennes. L’Italie bat finalement la France et la Squadra remporte quelques jours plus tard son deuxième sacre mondial. 


lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.