X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Les gardiens du temple PSG

Par Bérénice Marmonier , le 10 novembre 2015

Leur métier ? Gardiens de but. Kevin Trapp, Thierry Omeyer et Katarzyna Kiedrzynek portent le même maillot et incarnent le tout nouveau visage du PSG qui se rêve, comme le FC Barcelone, en club omnisports de stature européenne.

Kevin Trapp	Allemand, 25 ans, football	Ses débuts....

Kevin Trapp

Allemand, 25 ans, football

Ses débuts. « Plus jeune, j’étais paresseux. Je ne voulais pas courir. Alors j’ai demandé à mon entraîneur si il était possible d’aller dans les buts. Notre équipe comptait de nombreux blessés, alors il a accepté. Et finalement, tout le monde était d’accord pour que je reste dans les buts. On dit souvent que le gardien est la personne la plus dingue de l’équipe. Mais je ne le pense pas. Je suis avant tout quelqu’un de très calme. »

Son secret. Anticiper. « Tu dois voir les choses avant qu’elles n’arrivent, lire le match. Mais la chose la plus importante est bien sûr d’attraper la balle. »

Son modèle. Trois noms sortent du lot : « Oliver Kahn, Iker Casillas et Manuel Neuer ».

En privé. Kevin Trapp a créé sa marque de vêtement KT01 quand il jouait à Francfort. « Elle a très bien marché. J’aime la mode mais je ne suis pas une fashion victim. » Le gardien allemand a aussi passé un diplôme d’administration des affaires en mai dernier. « Je profite aussi de mon temps libre pour visiter la ville. Il y a tellement de choses à faire à Paris ! »

 

Kevin Trapp porte un manteau en peau lainée et chaussures Boss, un blouson en soie et pantalon en laine Jil Sander et une montre King Power Paris Saint-Germain Hublot.


Kevin Trapp

Allemand, 25 ans, football

Ses débuts. « Plus jeune, j’étais paresseux. Je ne voulais pas courir. Alors j’ai demandé à mon entraîneur si il était possible d’aller dans les buts. Notre équipe comptait de nombreux blessés, alors il a accepté. Et finalement, tout le monde était d’accord pour que je reste dans les buts. On dit souvent que le gardien est la personne la plus dingue de l’équipe. Mais je ne le pense pas. Je suis avant tout quelqu’un de très calme. »

Son secret. Anticiper. « Tu dois voir les choses avant qu’elles n’arrivent, lire le match. Mais la chose la plus importante est bien sûr d’attraper la balle. »

Son modèle. Trois noms sortent du lot : « Oliver Kahn, Iker Casillas et Manuel Neuer ».

En privé. Kevin Trapp a créé sa marque de vêtement KT01 quand il jouait à Francfort. « Elle a très bien marché. J’aime la mode mais je ne suis pas une fashion victim. » Le gardien allemand a aussi passé un diplôme d’administration des affaires en mai dernier. « Je profite aussi de mon temps libre pour visiter la ville. Il y a tellement de choses à faire à Paris ! »

 

Kevin Trapp porte un manteau en peau lainée et chaussures Boss, un blouson en soie et pantalon en laine Jil Sander et une montre King Power Paris Saint-Germain Hublot.


IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.