X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Les craquages capillaires de 2016

Par Lou van Noort , le 05 mars 2016

Les cheveux bleus de Samir Nasri, le blond peroxydé de Romain Alessandrini, la coupe « Lego » d'Antonio Brown... Certains sportifs se sont lâchés en ce début d'année 2016. Passage en revue des craquages capillaires repérés sur les terrains.

Il souffle un vent de blond peroxydé chez les footballeurs. Le virus a...

Il souffle un vent de blond peroxydé chez les footballeurs. Le virus a déjà contaminé Romain Alessandrini, milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, que l’on a toujours connu brun. Ce 18 février, sa nouvelle teinture ne lui a, a priori, pas porté bonheur. L’OM est alors éliminé de la Ligue Europa par l’Athletic Bilbao (0-1).


Il souffle un vent de blond peroxydé chez les footballeurs. Le virus a déjà contaminé Romain Alessandrini, milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, que l’on a toujours connu brun. Ce 18 février, sa nouvelle teinture ne lui a, a priori, pas porté bonheur. L’OM est alors éliminé de la Ligue Europa par l’Athletic Bilbao (0-1).


lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.