X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Les rituels obsessionnels des sportifs

Par Sidonie Sigrist , le 12 mai 2014

Et si la victoire ne tenait qu’à une barbe, un polo, un chien ou une bouteille d’eau ? Galerie des petites manies superstitieuses des grands sportifs.

Rafael Nadal excelle sur le terrain comme en matière de tics. Outre...

Rafael Nadal excelle sur le terrain comme en matière de tics. Outre replacer régulièrement sa mèche derrière l’oreille, relever ses chaussettes symétriquement ou repositionner son slip rebelle, le numéro 1 s’inquiète aussi de la géolocalisation de ses deux bouteilles d’eau. Après s’être abreuvé de la première, puis de la seconde, le tennisman espagnol les replace méticuleusement entre ses jambes, à l’endroit même où il les avait récupérées, les étiquettes perpendiculaires à la ligne de fond de court. Des petits rituels qui ne l’aideraient pas à gagner mais à maîtriser son environnement et à se concentrer. Nuance.


Rafael Nadal excelle sur le terrain comme en matière de tics. Outre replacer régulièrement sa mèche derrière l’oreille, relever ses chaussettes symétriquement ou repositionner son slip rebelle, le numéro 1 s’inquiète aussi de la géolocalisation de ses deux bouteilles d’eau. Après s’être abreuvé de la première, puis de la seconde, le tennisman espagnol les replace méticuleusement entre ses jambes, à l’endroit même où il les avait récupérées, les étiquettes perpendiculaires à la ligne de fond de court. Des petits rituels qui ne l’aideraient pas à gagner mais à maîtriser son environnement et à se concentrer. Nuance.


lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.