Moteurs Coup de projecteur sur
©Helmut Stelzenberger Par Jérôme Lechevalier, le 20 juin 2013

Coup de projecteur sur l'Alfa Romeo 4C

Alfa Romeo renoue avec son passé avec son nouveau modèle, la 4C.

«La vie est trop courte pour ne pas conduire une Italienne» clame Alfa Romeo. Avec l’arrivée de la 4C, un coupé deux places très Sport & Style, la marque au Biscione renoue (enfin) avec son glorieux passé. Son nom se réfère aux modèles 6C et 8C des années 30 et 40, et ses lignes musclées rappellent immédiatement celles de la 33 Stradale de 1967. Quand d’autres constructeurs jouent la surenchère, Alfa Romeo allège. «Nous nous sommes servis de l’histoire fabuleuse d’Alfa Romeo pour concevoir une voiture légère, la plus compacte possible et avec un moteur dont la puissance ne dépasse pas le nécessaire. C’est ça l’esprit Alfa», confie Alessandro Maccolini, chef du design extérieur au Centro Stile Alfa Romeo. Le moteur de la 4C, en position centrale arrière, procure un équilibre idéal pour une vitesse maximum de 250 km/h. Cette Launch Edition, produite de façon quasi artisanale dans l’usine Maserati de Modène au prix de 60 000 euros, est limitée à 400 exemplaires pour l’Europe. «Mais c’est une voiture pour tout le monde», affirme Alessandro. «Moi, je m’imagine rouler avec elle sur les collines toscanes, tout en écoutant Luciano Pavarotti chanter Turandot.Un chant puissant qui fait vibrer le cœur, tout comme la 4C, rouge comme la passion.» Alfa Romeo a tout de même prévu des leçons de conduite avec des pilotes professionnels pour les premiers acquéreurs.

Sites du groupe Amaury