X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Arsenal proche d’un nouvel équipementier ?

Arsenal proche d’un nouvel équipementier ?

Par Pierre-Alain Perennou , le 06 avril 2018

D’après plusieurs médias anglais, Adidas devrait être le prochain équipementier d’Arsenal à partir de la saison 2019/2020. Un contrat de 50 millions de livres sterling par an est évoqué.

Absent des maillots d’Arsenal depuis 1994, Adidas pourrait bien faire son retour sur la tunique des Gunners pour la saison 2019/20. Et même avant, si les dirigeants londoniens décidaient de racheter la dernière année de contrat qu’ils ont avec Puma. Chose qu’a réalisé Chelsea en passant d’Adidas à Nike l’année dernière. Pour rappel, la firme au félin s’est engagée pour un contrat de 5 ans avec le club anglais en 2014. 

Selon un compte Twitter bien informé sur Arsenal et plusieurs médias anglais comme 90min, la marque aux trois bandes proposerait un contrat de 50 millions de livres (environ 57 millions d'euros) par an au club nord-londonien. Une somme qui permettrait à Arsenal de combler l’écart qu’il possède sur Chelsea et Manchester United concernant les revenus des équipementiers. 

Ça bouge en Premier League
Depuis 2014, Manchester United est passé chez Adidas au détriment de Nike. Deux ans plus tard, la marque au swoosh en a profité pour broder son logo sur le maillot de Chelsea, qui appartenait à Adidas. L’enseigne à la virgule équipe aussi Tottenham depuis ce début de saison.

Autre rumeur, Manchester City abandonnerait Nike pour Puma avec un contrat de 45 millions de livres par an dès la saison 2019/2020. Dernière interrogation, le cas Liverpool. Depuis 2012, les Reds ont pour équipementier New Balance, anciennement Warrior. Il s’avère que le contrat entre les deux parties prend fin à l’issue de l’exercice 2017/2018. Reste à savoir si le club de la Mersey prolongera son contrat ou pas avec l’entreprise américaine. 

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.