X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le Qatar construit un stade à partir de conteneurs pour la Coupe du monde 2022

Le Qatar construit un stade à partir de conteneurs pour la Coupe du monde 2022

Par Antoine Saint-Cène , le 28 novembre 2017

Le Qatar, pays organisateur de la Coupe du monde 2022, vient de présenter les plans d'un nouveau stade un peu particulier. Prévu pour accueillir 40 000 spectateurs, ce dernier sera en très grande partie construit à partir de conteneurs.

Cinq ans tout juste avant l’organisation de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar vient, par le biais du comité pour la livraison et l’héritage, de dévoiler les contours d’un nouveau stade, le septième sur les douze prévus. Le futur « Ras Abu Aboud Stadium » présente la particularité d’être construit en très grande partie en blocs modulables, comprenant entre autres des conteneurs d’expéditions, une référence au port qui borde le stade. Ce qui implique que l’arène sera entièrement démontable et pourra être déplacée si besoin.

Une nouveauté qui vient appuyer l’idée, évoquée lors de la présentation des stades à un milliard d'euros, que les stades du futur seront de moins en moins construits en dur. Les 40 000 sièges sont bien sûr eux aussi amovibles, ce qui permettrait par exemple de réduire la capacité du stade pour des évènements sportifs d’importance moindre qu’un mondial de football.



Dessiné par le cabinet d’architecte espagnol Fenwick Iribarren Architects, le Ras Abu Aboud Stadium, sera installé en bord de mer à Doha, la capitale de l’émirat du Moyen-Orient. La construction de ce stade d’un nouveau genre nécessitera moins de matériaux, créera moins de déchets et surtout réduira l’empreinte carbone du processus de construction. Ce nouveau stade, l’un des plus écologiques de la planète, devrait être livré d’ici 2020, soit deux ans avant le mondial qataris.

Lire aussi : Le nouveau stade de Tottenham va accueillir un restaurant gastronomique

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.