X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le stade de l’Olympique Lyonnais primé pour son design

Le stade de l’Olympique Lyonnais primé pour son design

Par Pierre-Alain Perennou , le 16 avril 2018

Le plus grand stade privé de France, le Groupama Stadium de Lyon, s’est vu décerner un prix par la British Expertise International Awards 2018. Celui du meilleur projet d’architecture et de design.

L’Olympique Lyonnais a bien remporté un titre cette saison. Et ce, grâce à son stade. Le Groupama Stadium de Lyon s’est distingué en glanant le prix du British Expertise 2018, pour son projet d’architecture et de design. Les British Expertise Awards célèbrent les réalisations internationales des entreprises du secteur des services professionnels au Royaume-Uni. Élaborée par la firme Populous, basée dans le Royaume Uni, l’antre des Gones a séduit le jury par sa conception innovante et son fort impact local.

Depuis son ouverture en janvier 2016, le stade a accueilli environ 80 événements pour plus de 3 millions de visites. Disposant de 59 186 places, l’enceinte accueillera en mai la finale d’Europa League 2018 et des matchs de la Coupe du Monde de foot féminin en 2019. Ayant coûté près de 420 millions d’euros, le Groupama Stadium est le troisième plus grand stade de France derrière le Vélodrome (67 000) et le Stade de France (81 000).


Alex Profit

Plus que foot
En hébergeant des rencontres de rugby, des concerts, ou prochainement le Monster Jam, un show de sports mécaniques, l’enceinte rhodanienne se veut multifonction. Mais la force du Parc OL, ne se trouve pas qu’à l’intérieur. Comme nous le racontait Garry Reeves, architecte clé de Populous et chef de projet du stade, quelques semaines après l'ouverture du stade : « Tout ce qui se passe autour est aussi important que ce qui se passe dans le stade. C’est très complexe car il faut de la flexibilité et suffisamment d’espaces autour pour que les gens disposent d’une offre globale qui leur donne envie d’y passer du temps. Un espace de vie et pas seulement de jeu. »

A lire aussi : Visite privée de la nouvelle arène lyonnaise

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.