X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Quoi de neuf du côté des chaussures de running ?

Quoi de neuf du côté des chaussures de running ?

Par Thomas Héteau , le 27 mars 2018

Depuis le début de l'année, Nike, Adidas, Under Armour et co ont dévoilé une nouvelle paire de running présentant toujours de nouvelles technologies. Alliés à un confort et une stabilité travaillés. Résultat des courses, après tests.

À la fin des années 2000, Hoka One One bousculait les codes en introduisant sur le marché des chaussures au profil incurvé et aux semelles surdimensionnées. La petite marque française – aujourd’hui propriété du groupe Deckers – joue alors la carte de l’amorti pour une meilleure absorption des chocs en modifiant les proportions : 20 mm sous métas et de 25 à 27 mm sous le talon. Sur certains modèles typés longue distance, cela peut même atteindre 35 mm sous le talon et 31 mm à l’avant ! Aujourd’hui, d’autres acteurs phares du running capitalisent sur ces notions d’amorti et de protection en augmentant les volumes de semelle.

Exemple avec la nouvelle Nike Epic React Flyknit, premier modèle de la marque équipé de la mousse innovante Nike React, offrant amorti et réactivité. « La semelle intermédiaire est aussi plus épaisse pour apporter une meilleure stabilité au coureur », précise-t-on chez le géant américain. « Les designers ont élargi la semelle au-delà de l’empeigne au niveau du talon pour apporter encore plus d’amorti et la stabilité dont le coureur a besoin. » Même logique chez les concurrents comme adidas avec l’AlphaBounce Beyond et surtout avec la nouvelle – et superbe – série Hovr signée Under Armour. Le modèle Phantom de la gamme offre par exemple 23 mm de hauteur sous talon et 15 mm sous l’avant du pied. Le tout avec une mousse innovante permettant « un amorti supérieur » ainsi qu’une grille à l’arrière de la chaussure offrant « un retour d’énergie exceptionnel ».

Quant à Hoka One One, la marque reste fidèle à son ADN avec la Cavu. Certes plus bas et plus léger que les autres chaussures de sa catégorie, ce modèle dispose quand même de 24 mm sous le talon et 20 mm sous méta. La Cavu offre également l’amorti « intelligent » Profly, plus souple au niveau du talon pour permettre l’absorption des chocs et plus ferme au niveau du méta pour favoriser la propulsion et la restitution d’énergie.

De haut en bas :
Baskets AlphaBounce Beyond, adidas.
Baskets Hovr Phantom, Under Armour.
Baskets Epic React Flyknit, Nike.
Baskets Cavu, Hoka One One.

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.