X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Sam Handy : « Paul Pogba a une âme de créateur »

Sam Handy : « Paul Pogba a une âme de créateur »

Par Bérénice Marmonier , le 17 janvier 2017

Derrière la première collection de vêtements et de crampons de Paul Pogba se cache Sam Handy, le Head designer d’Adidas Football qui a mis en forme les idées et envies stylistiques du Mancunien.

Il confie « être un très mauvais joueur de football » mais c’est bien lui qui imagine les paires de crampons des plus grands footballeurs de la planète. Le Britannique Sam Handy est le Head designer d’Adidas Football depuis juin 2015, après avoir passé sept années chez Adidas Originals. Et il vient d’accompagner le fantasque Paul Pogba dans la création de sa première ligne de vêtements et de crampons (voir toutes les photos de la collection noire et or de Pogba). Rencontre à Paris, lundi 16 janvier, lors de la présentation de la collection capsule Pogba x Adidas Football (saison 1) au concept-store Colette.

Il semblerait que Paul Pogba ait définitivement conquis le cœur d’Adidas...
Sam Handy : Absolument ! Paul décrit parfaitement notre vision du football. Il fait partie de la nouvelle génération de footballeurs, c’est un créateur. Et pour une marque comme Adidas, c’est le type de joueur avec qui nous voulons travailler. C’est un plaisir de discuter avec lui, il est venu vers nous avec des envies, avec tout un processus de création. C’est vraiment un de nos « guys » maintenant.

Est-il aujourd’hui plus « bankable » que Lionel Messi ou Luis Suarez ?
C’est une bonne question. Je ne sais pas s’il est plus bankable... Disons que chaque joueur a sa propre façon de jouer. Paul fait partie de ces joueurs qui interpellent la jeune génération de fans de football. J’ai récemment discuté avec des jeunes parisiens qui jouent beaucoup au football, et ils m’ont dit que Paul leur montrait ce qu’ils pourraient être. Les gens se voient en Paul (qui a grandi en région parisienne, en Seine-et-Marne – ndlr). C’est pour ça qu’il est spécial, il a une vraie attitude positive qui fait du bien aux gens.

Quel a été le point de départ de cette collection ?
Pour moi, c’est quand Paul a signé avec Adidas en mars 2016. Nous avons, à cette occasion, révélé une chaussure de foot noire et dorée, la Ace16+ Purecontrol, sans lacets. C’était un vrai projet personnel de Paul, il nous a confié ses envies au niveau des couleurs, des détails... Il nous a raconté son histoire et notamment ses expressions « Pogbance » et « Pogboom ». Et après avoir présenté sa paire de chaussures de foot, qui était son cadeau de bienvenue, nous nous sommes dit, pourquoi ne pas lancer des tee-shirts, des sweats avec Pogba ?

Comment avez-travaillé ensemble ? Combien de fois vous êtes-vous rencontrés ?
Nous nous sommes vus trois fois au total, lors de très longues sessions. La première fois était en Italie quand Paul a signé son contrat avec Adidas, puis je me suis rendu dans son appartement. C’était à chaque fois incroyable de le voir, de le découvrir chez lui lors de ces meetings. Nous avons beaucoup échangé sur comment Adidas pouvait l’aider à créer sa propre collection et à exprimer sa personnalité. Nous avons passé de nombreuses heures ensemble.

Comment était-il lors de ces rencontres ?
J’aime travailler avec lui. C’est un garçon créatif. Paul est un footballeur, oui, mais il aime la mode, le design. C’était très intéressant pour moi de l’aider à mettre en forme ses idées et de les concrétiser.

 

Paul Pogba est à Paris (chez @colette) pour présenter sa collection capsule réalisée avec Adidas. #pogba #lifestyle #paris #adidas

Une photo publiée par L'Équipe Sport&Style (@sportetstyle) le


Quelles étaient ses exigences dans cette collection capsule ?
Niveau couleurs, il a voulu, comme pour sa première chaussure de football lancée en 2016, le noir et l’or. Il y était attaché. Quand nous avons présenté cette collection aux nombreux revendeurs mode dans le monde, ils étaient surpris par le choix de ces deux couleurs, finalement très parisien. Paul voulait avant tout créer une collection qu’il pouvait porter tous les jours. Cette collection reflète ce qui se passe quand le football et l’univers du lifestyle se rencontrent. Il nous a poussés dans cette direction que l’on n’aurait pas forcément imaginée en premier lieu.

Et quid de cet effet « marbre » présent sur la ligne ? Une idée de Paul ?
Cette idée est venue au fil des discussions, notamment lors d’une session en Italie. C’est un effet « luxury italian marble », que l’on a mixé avec la couleur noire et notamment avec le graphique « Paris » du tee-shirt.

Où avez-vous trouvé l’inspiration pour cette collection ?
C’est un mélange de ce qui se fait dans le football, de ma vision du lifestyle et du style de Paul bien sûr. Il fallait qu’il se sente à l’aise dedans.

Êtes-vous un fan de football ?
Oui, même si je n’ai pas grandi en étant un grand fan de football. Je préférais l’univers du skate. Mais je me suis pris à aimer le football, à regarder des matchs, notamment ceux de Liverpool que je supporte. Je suis un très mauvais joueur, je vais intégrer une équipe de vétérans en Allemagne prochainement pour m’entraîner (rires). Si vous me demandez de tester une nouvelle paire de crampons, je ne serai pas la bonne personne. Heureusement, nous avons des gens compétents dans l’équipe qui pourront vous dire ça (rires).

Vous avez travaillé pendant sept ans pour Adidas Originals avant d’arriver chez Adidas Football. Est-ce plus difficile d’imaginer une sneaker ou une chaussure de football ?
La chaussure de football. Les joueurs les portent dans les compétitions les plus relevées du monde, la paire de chaussures de football doit assimiler différentes problématiques comme le côté lifestyle, le design et celui de la haute performance. On ne peut pas manquer cette dernière étape. C’est un vrai challenge. L’idée de transformer un objet technique en quelque chose de beau me plaît.

Quelle est la partie la plus difficile lors de la création d’une chaussure de football ?
C’est de ne jamais perdre de vue la vraie fonction de la chaussure de football. Adidas Performance crée des produits, et surtout des outils pour les plus grands joueurs du monde. Les chaussures de football sont aujourd’hui devenues des objets iconiques. Elles sont vues par des millions de personnes dans le monde, le football est une vraie religion. Si vous discutez avec des fans de football, ils vont vous parler des buts qui les ont marqués, des maillots et aussi des chaussures de football.


Sam Handy et les crampons Ace 16+ PureControl sortis en 2016.

Adidas a lancé l’année dernière les premières chaussures de football sans lacets. Quelle est la suite ? Quel est votre prochain challenge ?
Je ne peux rien dire. Je pense que l’année 2017 va être une année formidable pour Adidas Football. Les « laceless » ne sont qu’un début, de nouvelles choses vont arriver.

Comment imaginez-vous les chaussures de foot dans une dizaine d’années ?
Je ne peux et ne veux pas l’imaginer. Je sais à quoi elles ressembleront dans deux ou trois ans car nous sommes en train d’imaginer les chaussures de foot qui seront portées en 2019. Mais j’espère que les chaussures du futur ne ressembleront à rien de ce que j’ai imaginé, je veux être surpris. Si elles ressemblent à celles que l’on peut voir aujourd’hui, je n’aurai définitivement pas fait mon job. J’espère que nous assisterons à quelque chose de révolutionnaire et d’inimaginable.

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.