X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

8 bateaux imaginés par le designer Philippe Starck

Par Nicolas Dembreville , le 19 juin 2017

Le Sailing Yacht A, dernier navire imaginé par le fantasque et créatif designer Philippe Starck, vient d’être lancé. Ce passionné de nautisme a dessiné au fil des années une vingtaine d’originales embarcations, du kayak en plastique au méga-yacht futuriste de plus de 100 m de long. Une flottille qui a pour point commun : le style.

Sailing Yacht A de 2017 	Ce curieux navire a été...

Sailing Yacht A de 2017 

Ce curieux navire a été commandé au designer français par le milliardaire russe Andreï Melnitchenko. Il s’agit d’un gigantesque voiler de 8 ponts et 142 m de long. Sa coque, percée de multiples portillons, sas ou garages, s’ouvre comme un calendrier de l’avent. Sa voilure représente 4 000 m2 de superficie.

Quand le vent vient à tomber ou pour rentrer au port, le navire dispose d’une motorisation hybride moins polluante qui mixe moteurs diesel et électrique. Ce mastodonte des mers qui demande 54 personnes pour le faire fonctionner, utilise le carbone pour ses voiles et ses mats. Prix de ce « frêle esquif » ? Environ 360 millions d’euros.


Sailing Yacht A de 2017 

Ce curieux navire a été commandé au designer français par le milliardaire russe Andreï Melnitchenko. Il s’agit d’un gigantesque voiler de 8 ponts et 142 m de long. Sa coque, percée de multiples portillons, sas ou garages, s’ouvre comme un calendrier de l’avent. Sa voilure représente 4 000 m2 de superficie.

Quand le vent vient à tomber ou pour rentrer au port, le navire dispose d’une motorisation hybride moins polluante qui mixe moteurs diesel et électrique. Ce mastodonte des mers qui demande 54 personnes pour le faire fonctionner, utilise le carbone pour ses voiles et ses mats. Prix de ce « frêle esquif » ? Environ 360 millions d’euros.


lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.