X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
France, le retour d’un bateau de légende en Méditerranée

France, le retour d’un bateau de légende en Méditerranée

Par Servane Dorleans , le 28 septembre 2016

Voilier mythique du Baron Bich, France, premier 12mJI français à avoir participé à l’America’s Cup, fait son apparition pour la première fois de son histoire aux Voiles de Saint-Tropez, qui se disputent du 24 septembre au 2 octobre au large de la Cité du Bailli de Suffren.

Construit en 1969 par le chantier Egger sur les plans d’André Mauric, France, élégant voilier en acajou classé Monument Historique en 1992, retrouve enfin les flots bleus de la Méditerranée, près de 40 après sa campagne de préparation à l’America’s Cup à Hyères en 1977. 

La deuxième jeunesse de France
Après trois participations à l’America’s Cup (1970, 1974, 1977), France est prêté par l’Association française pour l’America’s Cup (AFCA) à la Suisse, qui tente de participer sans succès à l’America’s Cup en 1987. Rebaptisé Helvetia, le bateau échappe de peu à un incendie qui ravage le chantier dans lequel il se trouve,  coule en Baltique puis est confié à l’Ecole Navale de Lanvéoc-Poulmic pour un franc symbolique. Utilisé pour la formation des jeunes officiers, France hisse une dernière fois les voiles à Brest en 1992 avec Eric Tabarly à son bord, avant de rester pendant près de 20 ans  à l’abandon sous une bâche, son entretien étant devenu trop onéreux. Rendu à l’AFCA par l’arrêté ministériel en 2011, le bateau, qui a formé toute une génération de marins, est entièrement restauré sous l’impulsion de la famille Bich, de Bruno Troublé et de Thierry Verneuil, avec le soutien du Ministère de la Culture et du Patrimoine, du Conseil Général du Morbihan, du Conseil Régional de Bretagne et de la Fondation Bénéteau. 

Exposé au Salon Nautique de Paris en 2013, France retrouve la mer en 2014 près de son port d’attache trinitain, où il participe à de nombreuses régates sous le patronage du Yacht Club de France, avec un important contingent de jeunes à son bord, pour perpétuer la tradition instaurée par le Baron Bich. Il navigue actuellement à Saint-Tropez dans la catégorie Classique Marconi R. 

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.