X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le Trophée Rolex célèbre son 10e anniversaire en beauté

Le Trophée Rolex célèbre son 10e anniversaire en beauté

Par Servane Dorleans , le 03 octobre 2016

Rolex célèbre cette semaine la 10e édition du Trophée éponyme, qui récompense chaque année aux Voiles de Saint-Tropez le voilier ayant fait preuve de la plus grande régularité sur les quatre régates programmées.

Présente depuis plus d’un demi-siècle dans le milieu vélique, avec lequel elle partage des valeurs qui lui sont chères telles que l’excellence, la précision et l’esprit d’équipe, Rolex, partenaire des plus grandes courses au monde, donne son nom depuis 2006 à un Trophée se disputant dans le cadre des Voiles de Saint-Tropez. Pour célébrer en beauté le 10e anniversaire de ce Trophée, la manufacture de haute horlogerie suisse a décidé cette année de mettre à l’honneur les « Grand Tradition », une classe composée de somptueuses unités classiques parmi lesquelles les deux cotres auriques centenaires : Moonbeam III et Moonbeam IV, ou encore l’élégant schooner Elena of London.

Moonbeam IV aux commandes
Dès mardi, les neuf voiliers en lice sur le Trophée Rolex ont pu hisser les voiles dans le Golfe de Saint-Tropez, offrant aux spectateurs un somptueux ballet nautique sous le soleil tropézien. Petit temps oblige, sens de l’anticipation, habilité aux réglages, patience la subtilité à la barre étaient de mises pour espérer tirer son épingle d’un jeu perturbé par les caprices d’Eole. Si après deux régates, le Bermuda Cutter Cambria, seul 23MJI de l’histoire, menait la danse avec deux victoires sur deux courses au compteur grâce à son mât de 47 mètres lui permettant de toucher plus de vent en « altitude » que ses concurrents et une tactique qui a porté ses fruits, c’est l’ancienne propriété du Prince Rainier de Monaco, Moonbeam IV, qui pourrait bien s’adjuger le trophée si convoité en fin de journée.

Les neuf bateaux inscrits au Trophée Rolex
Moonbeam III, Moonbeam IV, Hallowe’en, Aschanti IV, Elena of London, Iduna, Puritan, Sincerity, Cambria.

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.