Galeries Le calendrier Pirelli
Le 03 mai 2013

Le calendrier Pirelli de 1984 à 1993

Depuis 1964, Pirelli livre chaque fin d’année le plus beau des réceptacles à fantasmes. Distribué gracieusement à 20 000 privilégiés, le calendrier Pirelli magnifie le corps des tops sous l’objectif des plus grands photographes. Retour sur ces photos cultes, de 1964 à 2013.

De 1984 à 1993

On l’attendait de pieds fermes. Le Cal est de retour en 1984. Ce deuxième âge, intronisé par le photographe Uwe Ommer, est marqué par la présence subliminale du pneu. Message marketing en fond, il se retrouve sur les corps ou imbriqué dans le sable des plages des Bahamas. Plus originale encore, l’édition du photographe Terence Donovan de 1987. Seules des mannequins de couleurs prennent la pose dont la célèbre Naomi Campbell à seulement 16 ans.
Arthur Elgort recrée en 1990 pour le Calendrier Pirelli les jeux d’Héra, jeux antérieurs aux Olympiades. Saut en hauteur, course, tir à l’arc, épée… les modèles donnent de leur personne, toujours sein nu.
Et le plus fou de la période est certainement celui de 1992 où le photographe Clive Arrowsmith décline les 12 mois de l’année en 12 signes du zodiaque… Déroutant !

Retrouvez les unes du Calendrier Pirelli de 1994 à 2003

Sites du groupe Amaury