X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le skate Stark Board se place dans le marché des planches électriques

Le skate Stark Board se place dans le marché des planches électriques

Par Antoine Saint-Cène , le 24 novembre 2017

Dominé par les Hoverboards et autres roues gyroscopiques, le marché des skates électriques voit débarquer un petit nouveau, nommé Stark Board. Imaginé par la start-up allemande Stark Mobility, la planche à roulette se contrôle par mouvements corporels.

Aussi pratique qu’un skate électrique puisse paraître, il n’est pas si facile de contrôler la planche télécommande en main. Accélérer et freiner par ce biais n’est en rien naturel pour les personnes qui ont l’habitude de se servir du pied lorsqu’elles pratiquent le skateboard. Stark Mobility, une start-up montée à Berlin, règle le problème en supprimant purement et simplement la télécommande dans sa version du skate électrique.

Baptisé « Stark Board » (Stark signifie aussi « Fort » en allemand), le skate obéit aux pieds et à l’œil. Bon, à l’œil pas tout à fait, mais grâce aux deux moteurs centralisés et système de freinage par intelligence artificielle il suffit d’incliner le corps pour avancer, se diriger et arrêter la planche. Rien de révolutionnaire là dedans puisque les roues électriques gyroscopiques et autres Hoverboard ont attaqué le marché dès 2015. Cependant le Stark Board disposent de quatre roues motrices quand l’Hoverboard (tiré du film Retour vers le futur 2) n’en compte que deux et la roue électrique, comme son nom l’indique, une seule. En outre le rider se positionne comme sur une planche basique, un pied à l’avant, l’autre en arrière.

Mais là où la planche à roulette allemande impressionne le plus c’est dans sa capacité à avaler les kilomètres. Les concepteurs de Stark Mobility assurent que leur skate dispose d’une autonomie de 21 kilomètres et peut faire des pointes à 32 km/h. La e-board est également dotée d’ampoules LED pour une meilleure visibilité de nuit, et est waterproof.



Proposé sur un site de financement participatif, le concept Stark Board a déjà récolté près de 100 000 dollars alors que l’objectif initial n’était que de 20 000 dollars.

Vous pouvez d’ores et déjà le commander sur le site Indiegogo à 549 dollars, soit 460 euros. Il faudra en revanche attendre février 2018 pour être livré. Pas pour Noël donc !

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.