X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Les spots de pub les plus chers de l'histoire du Super Bowl

Les spots de pub les plus chers de l'histoire du Super Bowl

Par Guillaume Coche , le 03 février 2017

Plus de 110 millions de téléspectateurs pour une seule soirée de show. Près de 5 millions de dollars les 30 secondes de spot. Le Super Bowl est une machine puissante de communication. Un rendez-vous publicitaire qui a souvent marqué les esprits. Zoom sur les « ads » les plus chères de l’histoire.

À chaque Super Bowl, les marques se lancent dans la réalisation de publicité hors norme, pour attirer l'oeil des millions de téléspectateurs. Certains groupes vont bien plus loin que le traditionnel million de dollars pour la production de leur spot. Des chiffres à donner le vertige...

Microsoft « Empowering » (2014) – 8 millions de dollars
Coca-Cola « America is beautiful » (2014)

Les spots du Super Bowl, vus par des millions d’Américains, représentent une vitrine idéale pour permettre aux marques d’exacerber les sentiments les plus fédérateurs. À ce petit jeu, Microsoft et Coca méritent la palme de l’émotionnelle « advertising » : entre la technologie qui vous embellit la vie et le melting-pot coloré et multiculturel de la société US, le concours de larmes aux yeux était serré en 2014… Le tout à 8 millions de dollars pour chaque spot.


Jaguar « British Villains Rendezvous » (2014) – 8 millions de dollars
Pour lancer son coupé F-Type, Jaguar s’offre des acteurs de renom (Tom Hiddleston, Sir Ben Kingsley, Mark Strong), des hélicoptères et des décors londoniens comme le palais de Buckingham. Du clinquant mais pas vraiment de spectacle. Tout ça pour ça.


Bud Light  « Up for Whatever » (2014) – 12 millions de dollars
Pas difficile de comprendre comment Bud a explosé le budget pour cette minute trente de caméra cachée incroyable. Accoudé au bar avec une bière à la main, ce consommateur se retrouve embarqué dans une soirée hallucinante à base de DJ-set dans une limo remplie de nanas, un lama croisé dans l’ascenseur, et une partie de ping-pong avec Arnold Schwarzenegger. Du n’importe quoi (drôle) à 12 millions de dollars !


Chrysler « Imported from Detroit » (2011) - 12,4 millions de dollars
C’est non seulement le film le plus cher de l’histoire du Super Bowl, mais il a aussi marqué les esprits. Deux minutes qui resteront emblématiques par leur impact dans la société US. Ce spot vante la berline Chrysler 200 et met en scène le rappeur Eminem (au volant) qui déambule dans les rues de sa ville : Detroit, « Motor City ». Le film est léché. Les symboles abondent. Et ça marche. Le constructeur dope ses ventes de 50% dans les mois qui suivent. A l’époque, ce spot est même reconnu pour avoir illustré le renouveau d’une industrie automobile en pleine crise.


Source : www.superbowlcommercials.co/best-commercials

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.