X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
On a testé l’iPhone X (et il nous a conquis)

On a testé l’iPhone X (et il nous a conquis)

Par Benoît Carretier , le 08 novembre 2017

Annoncé en septembre comme le téléphone du futur, l’iPhone X et son écran bord à bord faisaient rêver les fans de la marque à la pomme. Qu’ils se rassurent, le résultat est largement à la hauteur de l’attente… et du prix.

Nom : iPhone X.

Marque : Apple.

Le pitch ? Annoncé en toute fin de la conférence de rentrée d’Apple le 12 septembre dernier, l’iPhone X a été la véritable star de cette soirée… et des semaines qui ont suivi, les ventes d’iPhone 8/8 Plus ayant semble-t-il un peu pâti de la sortie annoncée de ce smartphone du futur. Malgré un prix de vente élevé, ce très clair objet de désir s’est fait attendre, le temps que toutes ses caractéristiques soient détaillées jusqu’à plus soif par les chanceux qui l’avaient eu entre les mains. Annoncé comme le smartphone qu’Apple rêvait de créer depuis dix ans, avec son écran bord à bord, l’iPhone X est le téléphone presque parfait.

Premier regard. Le coup de cœur immédiat. À peine plus grand que l’iPhone 8, l’iPhone X possède un superbe écran de 5,8 pouces de diagonale, plus grand que celui du costaud 8 Plus. Plus petit, mais plus grand, c’est tout le paradoxe et le charme de ce modèle. Bref, c’est l’amour au premier regard.

Prise en main. De plus en plus simple. Pour installer son nouvel iPhone (ou son Apple Watch Series 3), il suffit désormais de l’approcher de son ancien smartphone, une fenêtre apparaît, on approuve, et tous les réglages se copient comme par magie. Plus besoin de retaper des codes et des codes (y compris wi-fi), tout (ou presque) est automatique. Pour configurer le fameux Face ID, qui déverrouille l’iPhone X grâce à la reconnaissance faciale, 20 petites secondes suffisent.

Et avec moi ? Un vrai plaisir. À peine plus large et plus dodu que l’iPhone 8, la version X, toute en verre, associe le plaisir d’une prise en main facilitée par sa taille raisonnable et la présence de toutes les fonctions (et plus encore) qui étaient précédemment disponibles dans la Rolls de la gamme, le 8 Plus, en particulier en photographie. Plus petit, plus compact, mais surtout plus costaud.

Design. Si le form factor de l’iPhone X n’est pas radicalement différent de celui de ses petits cousins, ce modèle un peu plus trapu surprend donc par la disparition des bordures. Le téléphone semble se résumer à ce grand écran OLED (d’une résolution de 2 436 x 1 125 pixels tout de même), aux couleurs et au contraste impressionnant. Son dos en verre, qui permet la recharge par induction, est joint à l’écran par un tour en acier inoxydable poli particulièrement bien fini (aluminium sur les modèles 8), en particulier sur le modèle gris sidéral.


 

Technique. L’iPhone X tire en partie sa puissance de la nouvelle puce A11 Bionic à six cœurs, dotée d’un moteur neuronal qui permet au téléphone de reconnaître les visages, les objets et les lieux. D’un point de vue photographique, la caméra TrueDepth située en façade permet la prise de selfies d’un nouveau type, améliorés par le mode photo « portrait lightning » apparu avec iPhone 8 Plus, qui reproduit des effets d’éclairage studio à la prise de vue. Au dos, le double appareil photo (grand-angle et téléobjectif 12 Mpx) bénéficie de nouveaux capteurs optiques et gagne encore en qualité. L’iPhone X, toujours étanche à l’eau et à la poussière, filme aussi en 4K à 60 images par seconde et, comme les iPhone 8, intègre le Bluetooth 5.0 (la dernière version en date).

Les plus. Face ID bien sûr, dont le fonctionnement fonctionne de manière limpide et extrêmement rapide, que ce soit pour déverrouiller le téléphone ou exécuter certaines opérations sur des apps, l’écran Super Retina HD d’une qualité jamais atteinte et, nouveauté déjà éprouvée sur les modèles 8, la recharge sans fil grâce au standard international Qi (des bases de recharge sur lesquelles poser ce smartphone premium sont déjà disponibles, en attendant la super-base Apple annoncée pour 2018) ou encore son excellent appareil photo avec ses différents modes de prises de vues, son mode « portait lightning ». Sans oublier iOS 11, qui a entre autres apporté l’expérience de la réalité augmentée.

Les moins. Mais où est passé le Touch ID ? Après des années d’utilisation du bouton à tout faire, on se surprend le premier jour à le chercher de façon mécanique. Sans oublier ces nouveaux gestes à mémoriser, car des choses ont changé, comme la manière de fermer une app, de convoquer Siri, de forcer le redémarrage… Mais au bout de quelques heures, on oublie que le bouton a existé et de nouveaux automatismes ont fait leur apparition. En revanche, il faut un peu de temps pour s’acclimater à cette encoche située au sommet de l’écran, encoche pourtant nécessaire pour bénéficier entre autres d’une caméra infrarouge, d’un microphone, d’un haut-parleur, d’une caméra frontale, d’un capteur de proximité, d’un capteur de luminosité ambiante…

Le truc qui tue. On ne va pas se mentir, les animojis, à envoyer par SMS, sont et vont rester longtemps le petit plus qui va faire craquer tout le monde. Grâce à la caméra TrueDepth de l’iPhone X, vous pourrez créer des avatars d’animaux qui reproduisent fidèlement les mouvements de votre visage et votre voix. Futile, inutile, mais irrésistible.

Où l’acheter et à quel prix ? Dans tous les Apple Store, en ligne sur www.apple.com/fr ou chez les revendeurs spécialisés, comptez 1159 € pour la version 64 Go et 1329 € pour la version 256 Go. Disponible en argent et gris sidéral.

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.