X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Ces logos de sport qui ont un pied dans la mode

Ces logos de sport qui ont un pied dans la mode

Par Gilles Campos , le 26 mars 2018

Ce n’est un secret pour personne, le sport aime la mode. Et c’est réciproque. Récemment, des créateurs réputés ont commencé à piocher dans les logos d’entités sportives - des équipementiers aux ligues, en passant par les clubs - pour leurs collections. Une stratégie « gagnant-gagnant ».

L’histoire d’amour entre le sport et la mode, ce ne sont pas juste ces sportifs qui dépensent des fortunes dans les boutiques de luxe. De nos jours, entre l’avènement du sportswear et les Fashion Weeks squattées par les athlètes, les deux univers n’ont jamais été autant liés. C’est donc naturellement que cette connexion a été poussée encore un peu plus loin par de nombreux créateurs, qui ont décidé d’intégrer des logos sportifs dans leurs collections.

La marque française Eleven Paris vient tout juste de le faire avec la NFL, Supreme vient aussi de collaborer avec la NBA en mettant en lumière les blasons de ses 30 franchises sur des pièces mode. Sans oublier Gucci et les Yankees ou Damir Doma et Lotto. C’est un fait, les logos sportifs sont devenus hype, en témoigne encore cette collaboration entre le PSG et la marque parisienne de street-couture Koché pour la Fashion Week printemps-été 2018.


Collection Gucci X NY Yankees, automne 2018

« L’objectif, c’est du gagnant-gagnant, résume Qays Zeroual, consultant en communication et spécialiste sport et mode. L’entité sportive veut sortir de sa zone sport, où elle ne parle qu’à ses fans, pour aller sur quelque chose de plus global, pour devenir une vraie entité mondiale et s’ouvrir à de nouveaux publics. Et en même temps, les entités mode s’offrent la notoriété des entités sport. » Et pour réussir à conquérir de nouveaux publics, mieux vaut avoir un logo vendeur. À l’instar de celui des New York Yankees (MLB), ou des Oakland Raiders (NFL), « deux logos qui ont dépassé leur fonction première, puisque les gens les portent sans forcément connaitre l’équipe », poursuit Qays Zeroual.

Une stratégie employée par la Juventus Turin l’an dernier, lorsque le logo ainsi que l’ensemble de l’identité visuelle du club ont été changés. Sans pour autant réussir à intégrer le monde de la mode, pour l’instant. « Il nous fallait faire passer notre proposition de marque de celle d’un club de football vers une marque qui joue au football. La vision à long terme est la clé pour devenir une marque lifestyle », expliquait Luca Adornato, responsable du développement de la marque pour le club turinois, lors du Sportem 2018. Et si la Vieille Dame cherche un mentor, elle peut se pencher sur ce que fait le PSG. « On veut tendre le plus possible vers une marque lifestyle, racontait Fabien Allègre, responsable merchandising et diversification de la marque du club de la capitale, lors du même évènement. On doit être présent partout où se construit la culture. Pour devenir une marque lifestyle, il faut travailler avec la musique, l’art, et la mode. »


Collab Supreme X NBA

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.