X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
L’athleisure, la tendance qui vous veut du bien

L’athleisure, la tendance qui vous veut du bien

Par Bérénice Marmonier , le 08 février 2017

Quand le monde de la mode s’inspire des tenues de sport, cela se transforme en une tendance : l’athleisure. Un phénomène grandissant qui semble avoir déjà trouvé son public.

Quand on rentre dans la nouvelle salle de sport branchée de Paris, le Midtown Studio qui propose pour la première fois des bootcamps urbains dans la capitale, on est tout de suite attiré par ce portant à l’entrée (marketing efficace). On y trouve des sweats, des T-shirts estampillés « Discipline is not a dirty word » ou « Marathon man ». Avec looks épurés et matières agréables. C’est drôle, ça nous parle. « C’est les nouveautés de Ron Dorff », nous explique le gérant Emmanuel. « Une marque qui correspond bien à notre esprit urbain et moderne ».

Ron Dorff, qui a ouvert sa première boutique dans le Haut Marais à Paris en 2011, fait partie de ces marques qui ont bâti leur succès sur la nouvelle tendance mode et sport : l’athleisure (contraction des mots « athlete » et « leisure », loisir en français). L’idée ? Opter pour des vêtements inspirés de l’univers sportif mais qui peuvent se porter avant, pendant et après le sport. Qui mixe donc fonctionnalité et style. Des lignes qui plaisent, surtout du côté des urbains, qui les portent après leur séance à la salle de sport, le week-end ou pendant leur demi-heure de running à la pause déjeuner.

Des produits épurés mais stylés
« Nous voulions des produits neutres, bien coupés, qui réunissent la fonctionnalité à la suédoise et le style à la française », explique le Suédois Claus Dorff, un des deux créateurs de la marque (le deuxième est un Français Jérôme Touron). Ce n’est pas une marque de performance et elle est tout sauf bling-bling ». 80% des pièces proposés – T-shirt, sweat, pantalon, short de bain – sont d’ailleurs de couleurs blanche,  noire ou grise. Du très classique avec quelques bonnes punchlines plaquées sur le devant de la pièce (tous les produits sont confectionnés au Portugal) et hop l’affaire est bouclée. Et ça marche, très bien même. Après l’ouverture de sa boutique parisienne en 2011 (53 rue Charlot, Paris 3e), la marque vient de poser ses valises à Londres. Et sera à Berlin en 2017, à New York en 2018 et à Los Angeles en 2019.



Collection automne-hiver 2017 de la marque Ron Dorff.

« De nouveaux investisseurs sont arrivés au sein de la marque et c’est grâce à eux, à leur expérience et leur stratégie, que l’on a pu ouvrir cette boutique à Londres », rajoute Claus Dorff.  « L’Asie est aussi très intéressée par notre marque, notamment la Corée-du-Sud qui est notre deuxième marché derrière la France. Et on croit beaucoup aux marché US ».

+ 33 % de recettes en plus d’ici à 2020
Une histoire qui se conte donc à l’international. Et les chiffres le prouvent. Selon les prévisions du bureau d'études financier américain Morgan Stanley, les ventes globales du marché de l’athleisure, aussi appelé activewear, passeront de 270 milliards de dollars en 2015 à 350 milliards de dollars en 2020. Alors ça se bouscule au portillon pour essayer de toucher cette nouvelle et potentielle masse de consommateurs.

Outre Ron Dorff, H&M propose sa propre ligne athleisure pensée par l’ex-star du ballon rond David Beckham (une collection appelée « Modern Essentials ») et des marques comme Fila, Champion ou Ellesse, très orientées sur l’activewear stylé, ont signé leur grand retour en 2016. Sans oublier les collabs entre Adidas et la créatrice britannique Stella McCartney ou celle entre le directeur artistique de Balmain Olivier Rousteing pour Nike. Bref, un marché déjà bien installé qui a encore de beaux jours devant lui.


David Beckham prend la pose dans sa collection pour le géant suédois H&M.

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.