X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Le survêt' de sport fait son comeback

Le survêt' de sport fait son comeback

Par Luca Endrizzi , le 19 octobre 2017

Must have dans un dressing bien fourni, le survêtement a changé d’identité depuis son invention dans les années 1920 et est même devenu depuis quelques saisons une pièce 100% mode. Du coup, toutes les marques s’affolent pour offrir le plus vintage, le plus technique, le plus classe, le plus stylé.

Inventé dans les années 1920 pour garder au chaud les muscles avant l’effort, le survêtement, comme son nom l’indique, se portait sur la tenue de compétition. Mais depuis quelques saisons, la mode s’est emparée du fameux survet’ et en a fait une pièce tendance. Au point que les sœurs Bella et Gigi Hadid, puis d’autres mannequins et personnages du sport-star-system, l’arborent régulièrement en tenue de ville.

Bien évidemment, il ne s’agit pas d’un banal jogging avec sa veste zippée. Le survêtement a gagné en facettes et nuances pour devenir une vraie pièce de mode. Les marques sportives ont souvent remis au goût du jour leurs collections des années 1960 à 1990, pour un effet vintage et nostalgique dans les coupes et les couleurs. Ainsi on peut dénicher des ensembles qui dormaient dans le placard de papa et sont aujourd’hui très recherchés chez le danois Hummel, le tricolore Le Coq Sportif et l’italien Diadora qui a consacré une collection capsule à Roberto Baggio, mythe du Calcio des années 1990-2000.

Les marques de mode, elles, ont fait le trajet en sens inverse en se rapprochant de celles du sport. On en trouve un bel exemple avec la très récente collaboration de la marque parisienne Eleven Paris avec l’Italienne Sergio Tacchini le temps d’une capsule aux couleurs et coupes complètement hippies (le pantalon féminin est à pattes d’eph). Qu’il s’agisse de porter seulement le pantalon ou la veste, il faut être très chic chez Fusalp, qui mise sur des lignes preppy et des matières plutôt synthétiques. Si pour l’utilisation sportive, on privilégie des matières techniques (comme c’est le cas pour Saucony, marque américaine running native), la laine, le coton et les mélanges de matières synthétiques sont revenus en force dans les collections plus urbaines.

On ne passera jamais inaperçu avec un ensemble d’Hydrogen, marque fondée par le styliste transalpin Alberto Bresci, qui mise sur une collection avec des pantalons biker et des hauts costume ou à capuche. Chez Hydrogen, on n’épargne pas les rivets et les matières naturelles, cotons et laines, font souvent leur apparition. Bref, ressortez vos vieux joggings logotés dans années 90, vous serez tendance !

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.