X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Simon Porte Jacquemus : « Au foot, j’étais fort pour porter les glacières »

Simon Porte Jacquemus : « Au foot, j’étais fort pour porter les glacières »

Par Paul Miquel , le 16 mars 2018

Le créateur et designer de la maison Jacquemus est l’une des personnalités sélectionnées par Nike et Jean-Paul Goude pour la campagne de promotion du nouveau maillot de l’équipe de France. Athlétique, le méridional Simon Porte Jacquemus a toujours été convaincu par le mariage du sport et de la mode.

Vous faites partie de la sélection tricolore de Nike pour la campagne shootée par Jean-Paul Goude, présentée à l’occasion du lancement du nouveau maillot de l’équipe de France. On ne savait pas que vous aimiez le foot. Est-ce le cas ?
Oui ! Les dirigeants de Nike sont venus vers moi car ils présentent une nouvelle marinière, c’est le troisième maillot. Ils voulaient que j’intervienne dans leur campagne. J’ai tout de suite dit oui, je n’avais jamais rien fait en rapport avec l’équipe de France de football alors que mon univers créatif est très proche du sport. Quand j’ai présenté ma première collection, il y a quelques années, j’avais intégré des éléments issus du vestiaire sportif, des dossards notamment. Et j’ai toujours aimé le bleu, le blanc et le rouge.

Pour Nike, vous avez donc travaillé avec Jean-Paul Goude…
Oui, j’ai toujours voulu travailler avec lui. C’est aussi pour ça que j’ai accepté la proposition. Je n’ai pas l’habitude de faire des collaborations ou d’intervenir en dehors de mon territoire créatif de marque. Le nom de Jean-Paul Goude est magique pour moi. Goude, c’est le soleil, des marinières, une vision joyeuse du monde. Et puis, créer une équipe d’ambassadeurs avec des sportifs comme Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé, Samuel Umtiti, des artistes comme Oulaya Amamra ou Niska et des créateurs, cela faisait sens. C’est une conception du monde juste et excitante, réelle aussi. J’aime le sport, c’est un univers ultra-positif. Le sport, c’est la vie.

Pratiquez-vous régulièrement ?
Je cours beaucoup, à Paris. J’aime dire que je cours sur la Seine, vraiment sur le fleuve. J’aimerais aussi nager un peu plus souvent mais c’est compliqué dans la capitale. D’une manière générale, je regrette de ne pas avoir assez de temps pour faire du sport. Enfant, à Salon de Provence, j’ai fait beaucoup de danse. Je rêvais d’être danseur étoile mais je n’ai pas supporté la pression des entraînements et j’ai arrêté. Mais je reste un bon danseur. J’arrive à bouger mon corps sur n’importe quel type de musique !

Des souvenirs de foot ?
Oui. Mon père était entraîneur du club de foot du village où nous habitions, à côté de Malemort en Provence, à Charleval. J’étais fort pour porter les glacières ! Quand je jouais dans les buts, toujours avec le n°16 de Barthez, je me prenais souvent les ballons dans le visage. Et, quand j’étais joueur de champ, j’étais plus fort pour faire des pas chassés que des dribbles. Bref, j’aimais bien mais ce n’était pas trop mon truc. En revanche, j’associe clairement le foot à mon enfance. Mon grand-père était abonné au Stade Vélodrome, on parlait de l’OM. Et puis j’avais 8 ans quand la France a gagné la Coupe du monde. Ces souvenirs-là sont aussi particuliers, inaltérables.

En juin, au moment de la Coupe du monde en Russie, vous allez présenter votre première collection masculine. On peut en savoir un peu plus ?
J’ai hâte d’y être ! L’homme que je vais habiller et présenter n’existe pas vraiment. Il sera dans l’énergie, la simplicité, il sera très solaire. Il sera très Jacquemus, en somme.

 

MY NEW JOB : JACQUEMUS FOR MEN SEE YOU IN JUNE! 🙏🏽

Une publication partagée par SIMON PORTE JACQUEMUS (@jacquemus) le

 

lire le magazine

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.