X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Collabsportetstyle.fr X Montblanc
Nicolas Lapierre, la culture de la gagne

Nicolas Lapierre, la culture de la gagne

Le 22 juin 2017

À l'occasion du lancement de la nouvelle collection horlogère Montblanc TimeWalker, la Maison met à l'honneur un pilote engagé aux 24 heures du Mans : Nicolas Lapierre. Le double vainqueur de l'épreuve d'endurance est bien décidé à s'imposer à nouveau, grâce à Toyota. Portrait.

Remporter les 24 Heures du Mans, Nicolas Lapierre en rêvait depuis longtemps. La consécration est   arrivée en 2015, avant que le Français ne double la mise en 2016, toujours dans la catégorie LMP2. Alors, jamais deux sans trois ? Pour cette édition 2017, le pilote originaire de Thonon-les-Bains défendra les couleurs de Toyota sur une LMP1, la catégorie reine. Troisièmes de la Journée de Test disputée le 4 Juin, Nicolas Lapierre et ses équipiers veulent décrocher la timbale. « Quand je me suis tourné définitivement vers l'endurance en 2008, mon objectif était de remporter cette course au général. Même si je l'ai gagnée les deux dernières années en LMP2, l'objectif est vraiment de triompher en LMP1. La voiture est performante, elle a remporté les 2 premières courses du championnat du monde, on a une réelle chance de bien figurer », analyse Lapierre.

Retour en 1994. A cette époque, Nicolas est bien loin de s'imaginer un tel parcours de vie, bien que ses ambitions soient déjà affirmées. A 10 ans, le Haut-Savoyard débute en karting, construit son pilotage et ressent ses premières émotions sur quatre roues : « le karting, c'est vraiment l'école où l'on apprend tous les principes de la course, que ce soient les trajectoires, la course en peloton, les départs, les dépassements, la philosophie de gagner le moindre millième et de s'arracher tour après tour. » Treize ans plus tard, en 2007, c'est la révélation : Nicolas Lapierre participe pour la première fois aux 24h du Mans. Coup de foudre immédiat. « Lorsque je me suis rendu là-bas, j'ai pris conscience des spécificités de la piste elle-même et de l'atmosphère qu'il y a autour de cette course. Ce circuit est à l'état brut, il est mythique, on y a des sensations vraiment spéciales. Mais Le Mans, c'est aussi une atmosphère. Quand 30 000 ou 40 000 personnes chantent la Marseillaise, cela fait quelque chose !» Mais ce grand supporter de l'Olympique de Marseille sait que rien ne sera facile au Mans : « C'est une course terriblement longue et parfois cruelle, Toyota en a fait l'expérience l'an dernier. Il faut rester très humble et aborder cette course avec beaucoup de patience. »

Visant elle aussi l'excellence, la nouvelle collection Montblanc TimeWalker puise sa source dans l'âge d'or du sport automobile et de la technologie Minerva. Réussite, ambition, virilité, voici les mots d'ordres de ces coureurs automobiles modernes, sources d'inspiration pour cette nouvelle collection qui allie vintage et contemporain. Ce qui ne laisse pas insensible le pilote Nicolas Lapierre : « j'ai du respect et de l'admiration pour le travail des créateurs de Montblanc. Je garde un œil d'amateur sur les belles mécaniques anciennes, notamment lors de la Le Mans Classic. ». Le Mans, toujours ! Le pilote français s'y sent comme un poisson dans l'eau, et compte bien le prouver dans quelques jours...

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.