X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
Richard Mille à la recherche des montres poids plume

Richard Mille à la recherche des montres poids plume

Par Nicolas Dembreville , le 17 mars 2017

Auparavant, une montre de luxe devait peser son poids. Richard Mille, comme à son habitude, prend le contre-pied de ce dogme. Il se lance dans une course à la légèreté. Et depuis en horlogerie, le poids c’est l’ennemi. La preuve, en images.

Avant lui, celui qui achetait une tocante plusieurs dizaines de milliers d’euros voulait en avoir pour son argent. C’était une question de matériaux, l’or comme le platine souvent utilisés pèsent lourd. Comme de sensations, il fallait ressentir le poids de son achat. Et puis Richard Mille est arrivé et a pris le virage de la légèreté. Ces modèles high-tech ne pèsent presque rien. Ils sont en revanche, très onéreux. Le panier moyen tourne autour de 100 000 euros et le haut de la gamme culmine à près de 2 millions d’euros. Bref, ces montres pèsent lourds financièrement mais presque rien matériellement. Ce faisant elles sont très confortables à porter, comme une caresse de métal sur le poignet.

Aujourd’hui, l’horloger a plusieurs records de légèreté à son actif. Depuis le début de l’année, il est notamment le détenteur, avec la RM 50-03 Tourbillon McLaren F1, du chronographe le plus light de l’histoire, avec moins de 40 g sur la balance. Et la guerre au poids se poursuit, les ingénieurs découvrent sans cesse des matériaux plus légers et résistants. Ils vont les dénicher en Formule 1 comme le Graph TPT ou dans l’aéronautique comme le TiAl, alliage de titane et d’aluminium.

Découvrez l’histoire du poids chez Richard Mille dans le diaporama ci-dessus.


La RM 027 Tourbillon Rafaël Nadal en 2010.

 

 

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.