X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
2040 Mercedes Streamliner, le concept-car à réaction

2040 Mercedes Streamliner, le concept-car à réaction

Par Guillaume Coche , le 06 décembre 2016

La mode du néo-rétro n’a jamais eu autant la cote dans le monde automobile. Les marques puisent dans leur glorieux passé pour dessiner leur futur. Pour 2040, un designer sud-coréen imagine ce superbe streamliner Mercedes, hommage aux célèbres Flèches d’Argent, teinté de quelques touches aéronautiques. Bien vu...

Nom de code : « 2040 Streamliner X196R ». Création : studio de design à Séoul. Objectif : imaginer les Mercedes sportives de demain. Et on aimerait vraiment que cet élégant concept-car voit le jour tant ses lignes sont sculptées et hypnotiques… Ce modèle est une pure étude de style que l’on doit à Minwoong Im, designer sud-coréen, qui a principalement trouvé l’inspiration dans l’héritage de compétition de Mercedes dans les années 50. À cette époque, la firme à l’étoile domine le championnat du monde Formule 1, avec le pilote Stirling Moss et un certain Juan-Manuel Fangio (double champion du monde). Un dérivé de ces « Flèches d’Argent » de deuxième génération est alors imaginé : le W196R type Monza, huit cylindres en ligne et capable de développer 295 ch. Plus que les concurrents Ferrari, Maserati…

Aujourd’hui, le « 2040 Streamliner » reprend un cahier des charges identique, les mêmes codes esthétiques avec une carrosserie qui enveloppe les roues pleines, un look extrêmement profilé. Le pilote est étroitement enfermé dans une bulle pour limiter la résistance à l’air. Une arête centrale et une caisse très basse pour plus de stabilité.

Autre source d’idée : les avions militaires des années 50. Avec toutefois des adaptations plus modernes : sous le capot, on trouve deux moteurs à réaction dont les extracteurs sont positionnés de chaque côté. Bien que la démarche soit exclusivement artistique, les ingénieurs de Mercedes en Allemagne ne manqueront pas de scruter ce spectaculaire résultat à la loupe. Et de le réaliser pour de bon ? Les paris sont ouverts…

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.