X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Les engins les plus improbables qui ont déjà participé au Dakar

Par Nicolas Dembreville , le 06 janvier 2017

En plus de 30 éditions, le Dakar a bien évolué. S’il réunit aujourd’hui les écuries aux budgets colossaux, il fut un temps où les amateurs avaient pignon sur piste. Et ils n’hésitaient pas à se lancer dans cette grande aventure aux volants d’improbables engins. La preuve par 12.

Vespa P200E 1980 	Courir le Paris-Dakar au guidon d’un scooter Vespa...

Vespa P200E 1980

Courir le Paris-Dakar au guidon d’un scooter Vespa traditionnel semble aussi fou que de vouloir nager avec à un parpaing au pied. Ce scooter certes charmant, est réputé horriblement instable et dans le sable, avec ces « roulettes » de 10 pouces, il est sans cesse menacé d’enlisement. Et pourtant en 1980, une bande d’hurluberlus engage quatre engins de ce type. Deux d’entre eux atteignent même la plage de Dakar, terme de l’aventure. Hors délai, ils ne seront pas classés.


Vespa P200E 1980

Courir le Paris-Dakar au guidon d’un scooter Vespa traditionnel semble aussi fou que de vouloir nager avec à un parpaing au pied. Ce scooter certes charmant, est réputé horriblement instable et dans le sable, avec ces « roulettes » de 10 pouces, il est sans cesse menacé d’enlisement. Et pourtant en 1980, une bande d’hurluberlus engage quatre engins de ce type. Deux d’entre eux atteignent même la plage de Dakar, terme de l’aventure. Hors délai, ils ne seront pas classés.


lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.