X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.
C’est arrivé aujourd’hui : l’étonnant look de Pelé à son arrivée à Paris en 1976

C’est arrivé aujourd’hui : l’étonnant look de Pelé à son arrivée à Paris en 1976

Par Bérénice Marmonier , le 12 septembre 2017

Sport & Style remet en lumière un look, un accessoire rétro et détonnant porté par un sportif. En ce 12 septembre, retour sur le look de Pelé, alors joueur du New York Cosmos, à son arrivée à Paris en 1976.

C’était le 12 septembre 1976. Le footballeur brésilien Pelé et ses coéquipiers du New York Cosmos viennent tout juste d’arriver à l’aéroport d’Orly à Paris pour disputer deux jours plus tard, un match amical contre le Paris Saint-Germain au Parc des Princes.

Le joueur, alors âgé de 35 ans, débarque alors ce 12 septembre dans la capitale française, avec un look très personnel : longue veste de costume noir façon queue de pie, chemise blanche et cravate oversize à losanges. Qui nous replonge en plein dans la mode des seventies !

Deux jours plus tard, le Brésilien enfile son maillot blanc du Cosmos et foule alors pour la dernière fois une pelouse française. La rencontre, parrainée par Mireille Mathieu, se tiendra au Parc des Princes, devant 18 000 spectateurs. Le PSG en ressort vainqueur, 3 buts à 1.

Pelé avait rejoint le New York Cosmos en juin 1975 et avait signé un contrat faramineux (pour l’époque) à 2,8 millions de dollars sur trois ans. Ce qui faisait de lui l’athlète le mieux payé de la planète. Le Brésilien a alors participé à l’essor du football aux Etats-Unis et a d’ailleurs emmené son équipe vers le titre du Soccer Bowl le 27 août 1977. Avant de prendre définitivement sa retraite sportive, le 1er octobre de la même année, lors d’un match d’adieu qu’il a lui même organisé entre le Cosmos et le Santos FC au Giants Stadium devant 75 000 personnes.

 

lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.