X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Où sont les femmes ?

Par Erik Bielderman , le 05 septembre 2017

Machiste, le milieu de la Formule 1 ? Difficile de penser l’inverse quand on épluche les archives historiques de l’épreuve-reine du sport automobile. Les femmes qui ont « existé » en F1 se comptent sur les doigts de deux mains, et encore...

CARMEN JORDA	Des débuts aux États-Unis en Indylight, la...

CARMEN JORDA
Des débuts aux États-Unis en Indylight, la série pouvant ouvrir les portes de l’Indycar, puis trois saisons en GP3, antichambre de la F1 pour les meilleurs. En 2015, Lotus – exsangue sur le plan financier et en quête de partenariats – décide de proposer un contrat de pilote de développement à la jeune et jolie espagnole. Carmen travaille ainsi deux saisons (2015 et 2016) sur simulateur pour le compte de Lotus puis de Renault qui a racheté l’écurie en 2016. En parallèle de sa passion pour la course, elle poursuit une carrière dans la mode.


CARMEN JORDA
Des débuts aux États-Unis en Indylight, la série pouvant ouvrir les portes de l’Indycar, puis trois saisons en GP3, antichambre de la F1 pour les meilleurs. En 2015, Lotus – exsangue sur le plan financier et en quête de partenariats – décide de proposer un contrat de pilote de développement à la jeune et jolie espagnole. Carmen travaille ainsi deux saisons (2015 et 2016) sur simulateur pour le compte de Lotus puis de Renault qui a racheté l’écurie en 2016. En parallèle de sa passion pour la course, elle poursuit une carrière dans la mode.


lire le magazine

IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.