X
En poursuivant votre navigation sur Sport&Style.fr, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêts, pour mesurer la fréquentation de notre site, et vous permettre de partager vos lectures sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus ou paramétrer les cookies, rendez-vous sur cette page. En savoir plus.

Un club de foot espagnol recrée des mythiques pochettes d’albums

Par Laura Meunier , le 28 octobre 2016

Le CF Reus Deportiu, club de foot espagnol (D2), a trouvé une (bonne ?) stratégie de communication pour promouvoir ses matchs : revisiter des pochettes d’albums mythiques. De Bowie à Nirvana, les joueurs se sont prêtés au jeu pour un flashback dans les 80’s.

Toutes les techniques sont bonnes pour attirer les supporters dans les stades....

Toutes les techniques sont bonnes pour attirer les supporters dans les stades. Après le Stade Français et sa campagne de publicité stéréotypée « A Paris on fait la gueule, mais on voit la vie en rose », c’est au tour du club de foot CF Reus Deportiu de faire sa communication…en chanson. Pour augmenter l’affluence de ses matchs, le CF Reus Deportiu a mis en scène ses joueurs dans des remake de pochettes d’albums cultes. Place ainsi à Nevermind de Nirvana où le bébé sous l’eau a été remplacé par un joueur du club. Mais pas seulement... La preuve en images.


David Bowie - Aladdin Sane
Le Aladdin Sane de 1973 et son fameux éclair sur le visage est devenu Edgar Hernandez le temps d'un coup de communication.


Toutes les techniques sont bonnes pour attirer les supporters dans les stades. Après le Stade Français et sa campagne de publicité stéréotypée « A Paris on fait la gueule, mais on voit la vie en rose », c’est au tour du club de foot CF Reus Deportiu de faire sa communication…en chanson. Pour augmenter l’affluence de ses matchs, le CF Reus Deportiu a mis en scène ses joueurs dans des remake de pochettes d’albums cultes. Place ainsi à Nevermind de Nirvana où le bébé sous l’eau a été remplacé par un joueur du club. Mais pas seulement... La preuve en images.


David Bowie - Aladdin Sane
Le Aladdin Sane de 1973 et son fameux éclair sur le visage est devenu Edgar Hernandez le temps d'un coup de communication.


IMAGE LAFC STORY

© L'équipe 24/24 2016 - Tous droits réservés

contacts - C.G.U.